Copy
Newsletter n°25 - Été 2014 - Rodolphe Burger

 
 

Flashback sur un joli mois de juin

 
Tout d’abord, un très grand merci à celles et ceux qui ont participé avec nous aux deux grands événements des semaines passées : la carte blanche à Rodolphe Burger au sein de la Maison de la Poésie (Paris), ainsi que le concert du Couscous Clan au Théâtre Vidy de Lausanne. Vous avez été nombreux à venir voir l’exposition parisienne consacrée à Dernière Bande, émaillée de projections, rencontres, et bien sûr de trois émouvants concerts dans ce lieu intimiste, avec les invités de marque que sont Olivier Cadiot, Pierre Alferi, Anne Portugal et (grand bonheur) l’Amiral Philippe Poirier ! Le spectacle rock’n’raï en Suisse, lui, animé par Rodolphe, Rachid Taha et leurs partenaires, augure de belles choses dans ces mêmes lieux : comme vous allez le voir, le chanteur-guitariste sera très vite de retour à Vidy…
Avant cela, petite galerie de photos souvenirs à retrouver sur la page Facebook de Dernière Bande



 

Vidy : la suite… et du neuf !


De mi-août à mi-septembre, Rodolphe Burger se met donc à l’heure suisse puisque le Théâtre Vidy lui offre une résidence de création, en partenariat avec le festival La Bâtie de Genève. Cette résidence conduira à l’élaboration d’une nouvelle proposition musicale, avec des titres inédits, le tout présenté en concert pour l’ouverture de la saison 2014-2015.
Le rendez-vous avec le public se déclinera alors sur trois dates : vendredi 12 septembre à 23h00 pour les couche-tard, samedi 13 à 20h00 et dimanche 14 à 19h30. Trois concerts forcément truffés de surprises !



 

« En Chemin »


En avril dernier, pour le festival Panoramas à Morlaix, Rodolphe, le chorégraphe Bernardo Montet et les comédiens handicapés de l’atelier Catalyse ont délivré uneperformance intitulée « En Chemin », dont voici un aperçu vidéo.
Le samedi 20 septembre à 17h30, le Théâtre Louis Aragon de Tremblay-en-France propose à ces artistes, à l’air libre (Parc d’équitation du Château Bleu), de rejouer cette étrange partition corporelle et sonore.



 

Une journée poétique chez Jean-Jacques Rousseau !

 
De Tremblay-en-France à Ermenonville (Oise), la distance est courte. Et en une semaine, on passera d’un parc à l’autre… Saviez-vous que l’ombrageux philosophe (suisse) était soudainement décédé en juillet 1778 dans un petit pavillon d’Ermenonville, chez son hôte le marquis René-Louis de Girardin ? Et qu’avant de rejoindre le Panthéon, il reposa seize ans dans l’îlot aux Peupliers, au cœur du splendide parc à l’anglaise que le marquis avait conçu en s’inspirant des théories naturalistes du philosophe ?
Espace trop méconnu à quelques dizaines de kilomètres de la capitale, le Parc Jean-Jacques Rousseau témoigne, dans sa quiétude, dans son onirisme, de l’esprit des Lumières et du sentiment pré-romantique à l’œuvre vers la fin du XVIIIème siècle. Le 27 septembre prochain, toute la journée, ce lieu hautement humaniste offre lui aussi une carte blanche à Rodolphe Burger. Performances et créations se déploieront dans ce parc enchanteur, et les invités du maître de cérémonie (Marianne Alphant, Jean-Luc Nancy, Patrick Mario Bernard, Cédric Scandella, Florence Vax) s’y livreront à des jeux sur les mots, la pensée, le son, les formes et les images. Cette journée en dehors du temps s’achèvera dans l’église d’Ermenonville avec un « Cantique & Hommage à Mahmoud Darwich » en compagnie de Rachida Brakni et Julien Perraudeau.
L’expérience promet d’être singulière, alors si vous résidez à Paris, une navette aller/retour sera mise à votre disposition entre la capitale et Ermenonville.



 

Troisième carte blanche : au Forum des Images

 
Certes l’été ne fait que débuter, mais pourquoi ne pas penser à ce que l’automne peut nous réserver ? Par exemple, l’association « Documentaire sur grand écran » et le Forum des Images (Les Halles, Paris) invitent Rodolphe Burger pour deux soirées, les 4 et 5 novembre. Le mardi 4, donc, Rodolphe programmera deux documentaires musicaux de son choix ; quant au 5, il interprètera la bande-son du film d’Edward S. Curtis, In The Land of The Head Hunters, à l’occasion d’un ciné-concert encore inédit à Paris.



 

Scoop !


Et, tant qu’on y est, pourquoi ne pas également penser au début d’année 2015 ? Evidemment, d’autres informations plus précises ne manqueront pas d’arriver, mais notez-le dès maintenant : le 31 janvier, le festival francilien Sons d’Hiver accueillera un nouveau concert « Blood & Burger » ! James Blood Ulmer et son frère blanc, deux guitares en duel amical, ça va encore saigner… dans la joie et la communion électriques.


 

En bonus…



…et en guise d’avant-goût du nouveau site web officiel de Rodolphe, nous vous présentons la vidéo du ludique « Abécédaire Rodolphe Burger » que certains ont pu récemment apercevoir à la Maison de la Poésie 
 




Enfin, pour tout achat sur le site de Dernière Bande, le label vous offre un CD inédit de sept titres acoustiques, Radio Burger, produit à l’occasion d’une émission d’Arte Radio.






 
    
 
A bientôt pour de prochaines nouvelles !   
Anthony Boile, Léo Spiritof & Léna Burger pour l’équipe de Dernière Bande et rodolpheburger.com
retrouvez nos références chez Philippe le Libraire 32 Rue des Vinaigriers, 75010 Paris
 
 
La Compagnie Rodolphe Burger est soutenue par le Fonds de dotation Agnès b. pour la permanence artistique et par le Ministère de la Culture et de la Communication, direction régionale des affaires culturelles d'Alsace.

  Facebook Dernière bande music | Facebook Rodolphe Burger | envoyer à un ami 
Copyright © 2013 Dernière Bande, All rights reserved.
Le label de Rodolphe Burger/Dernière Bande


Vous n'arrivez pas à lire ce message?
Ouvrez-le dans votre navigateur.