Copy
Relation aux autres et immunité...
Je me pose cette question depuis quelques années...

À force de voir des clients souffrir de leurs relations interpersonnelles difficiles, ou de l'absence de celles-ci, et observer l'augmentation de leurs symptômes; ou encore à l'inverse, voir leurs difficultés physiques diminuées lorsqu'ils passent de bons moments avec des proches; je me suis mise à me questionner...

Je voyais bien qu'il semblait y avoir un lien, mais comment en parler ou l'expliquer sans trop comprendre? Alors, j'ai cherché...

Éducation, émotions et immunité...

Un de mes auteurs préféré, le médecin canadien Gabor Maté qui a beaucoup travaillé sur le trauma et le stress chronique, en fait mention dans un de ses livres : When the Body Says No (livre traduit en français : Quand le corps dit non). Il explique que lorsque l'enfant grandit avec des adultes qui ont de la difficulté à identifier et exprimer leurs émotions, il peut s'ensuivre un grand stress. En effet, l'enfant perçoit un changement dans l'attitude du parent lorsque passe une émotion. Cette petite transformation passagère, qui n'est pas confirmée, et qui peut même parfois être infirmée par l'adulte créée une incohérence entre ce qui est perçu et ce qui dit. Cette différence entraine un stress non négligeable pour l'enfant, qui, sur le long terme, peut avoir un impact sur son immunité.

Je vous invite à découvrir ses livres et vidéos, toujours inspirants.

Gabor Mate a aussi écrit un merveilleux livre pour tous les parents ou éducateurs qui nous explique l'importance d'un lien d'attachement fort et nous inspire le construire et le nourrir pour conserver l'écoute et l'échange avec nos petits et grands ados... Hold on to your Kids est disponible en anglais seulement par contre.

Bénéfices santé de bonnes relations interpersonnelles

Une étude a examiné les statistiques de plus de 309 000 participants démontre que le manque de solides relations interpersonnelles peut avoir un impact sur la mortalité. En effet, cette étude indique que le manque de lien fort pourrait augmenter les risques de mort prématurée de 50 %, soit l'équivalent de fumer 15 cigarettes par jour. Un risque plus grand que celui encouru chez les personnes obèses ou sédentaires...

Vous ne serez pas surpris d'apprendre que de passer du temps avec des proches peut diminuer l'impact négatif physiologique du stress, on se sent toujours mieux après une sortie entre amis!

Par ailleurs, le nombre et la qualité des relations avait une importance dans cette étude. Plus les relations étaient satisfaisantes, ou plus elles étaient nombreuses et diversifiés, moins les risques de maladies cardiovasculaires ou de dégénérescence cognitive étaient présents.

On peut aussi mesurer l'impact des relations interpersonnelles nourrissantes sur le microbiote, la qualité du sommeil ainsi que la santé mentale!

Alors prenez du temps, un petit peu tous les jours, pour être avec les gens que vous aimez, simplement être, échanger, rigoler...
Prochaine formation en ligne - début : mars 2022
Facebook
Website
Copyright © 2022 Anne Vastel, Tous droits réservés.


Vous voulez changer la façon dont vous recevez nos courriels?
Vous pouvez mettre à jour vos préférences ou vous retirer de cette liste d'envoi.

Email Marketing Powered by Mailchimp