Copy
Numéro  Septembre 2016

 

 
Chers lecteurs, bienvenue à notre édition de Septembre 2016 du bulletin mensuel Actu-Engrais qui fournit des informations de qualité et à jour relative à l’industrie des engrais. Vous pouvez maintenant télécharger notre bulletin du prix régional détaillé par localité et les commentaires du marché. Dans cette édition, découvrez également le tableau montrant le programme de subvention d'engrais dans 8 pays de l’Afrique de l’Ouest: Burkina Faso, Bénin, Côte d'Ivoire, Ghana, Mali, Nigéria, Sénégal et Togo. Nous vous en souhaitons bonne lecture!


Laissez vos commentaires | Abonnez-vous gratuitement | Lire la version en anglais


Résumé des Prix de Vente en Détail des Engrais en Afrique de l’Ouest - Août 2016
Prix de Marché (com) |  Prix Subventionnés (sub)

 
Produit (US$/ton)
Type
BFA
CIV
GHA
MAL
NGA
SEN
NPK
15-15-15
com
586
536
569 575 483 456
sub
 
 
434 376 243 262
NPK
20-10-10
com
 
  500
 
459
 
sub
 
 
434
 
243
 
NPK
23-10-5
com
638
 
584
 
   
sub
 
 
434
 
 
 
Urea
46-0-0
com
565
516 534 511 523 539
sub
427
 
409 376 435 275
 


 

Commentaires:
Côte d’Ivoire : La demande d’engrais était en générale très bonne spécialement pour l’engrais coton NPK 15-15-15+6S+1B et l’Urée. En effet, avec l’arrivée tardive des pluies cette année dans cette partie du pays, c’était actuellement la période propice des apports des engrais sur les cultures. Les revendeurs qui s’approvisionnent à des prix dérisoires auprès des producteurs de coton sur les marchés parallèles  étaient très actifs en ces moments. En zone cacao, la demande en engrais NPK 0-23-19 a baissé. Selon les revendeurs, cela était dû au fait que le premier apport sur les cacaoyers est terminé et un autre apport devrait se faire au cours du mois de Septembre. Toutefois, la demande en Urée restait à un niveau moyen dans cette zone. 
Burkina Faso : Le facteur déterminant qui a marqué le marché d’engrais au Burkina Faso en Août était la grève générale  des informaticiens de l'Etat. Cette grève a impacté négativement le fonctionnement des services des douanes burkinabè où en l'absence des informaticiens, les marchandises importées ne pouvaient entrer sur le marché.  La conséquence a été la rupture de stock chez la plupart des boutiques alors que certains avaient signé des engagements énormes auprès de leurs revendeurs et producteurs. La bonne nouvelle à noter après cette tempête, est que les responsables de l'association  des commerçants d'intrants ont rassuré les paysans quant à la disponibilité des engrais pour la campagne 2016-2017.
Mali : Le marché des engrais est animé principalement par la distribution des engrais subventionnés. Cependant des achats normaux sont effectués par les producteurs qui n’ont pas accès à ces engrais et/ou dont la totalité des besoins n’est pas couverte par la subvention. La tendance générale des volumes de vente était à la hausse en Août par rapport au mois de Juillet pour le NPK 15-15-15 commercial et subventionné, le DAP subventionné, le NPK 14-18-18+6S+0,1B commercial et subventionné ainsi que l’Urée commerciale et subventionnée.
Sénégal : La tendance générale des volumes de vente était à la hausse en Août par rapport au mois de Juillet pour le NPK 6-20-10 commercial, et l’Urée commerciale. Cependant des baisses ont été observées pour le NPK 15-10-10 commercial et subventionné, le NPK 10-10-20 subventionné et le NPK 15-15-15 subventionné. Dans le détail, les ventes à la hausse ont été enregistrées pour le NPK 6-20-10 commercial dans les villes de Kaffrine (avec une baisse de 4% sur le prix de vente), Kaolack et Koungueul. Aussi pour l’Urée commerciale dans les villes de Dakar, Kaffrine (avec une hausse de 4% sur le prix de vente), Kaolack (avec une hausse de 5% sur le prix de vente) et Koungueul.
Nigéria : Les prix des engrais NPK restaient élevés au Centre et au Sud-Est du Nigéria en raison des coûts de transport. Les frais de transport sont élevés partout au Nigéria en raison d'une hausse de plus de 70% du prix du moteur à pétrole esprit-PMS. Dans les zones du Nord et du Sud-Ouest où se trouvent les usines de mélange, les prix ont chuté de 7000 NGN à 6500 NGN. Le NPK 15-15-15 peut également être évalué comme un mélange de couverture après cette saison humide comme une nouvelle politique veut la personnalisation des mélanges par région sur la base des mappages de sol effectués par le Ministère de l’Agriculture. La rareté de l’urée persistait jusqu'au mois  d’Août. Les prix ont augmenté : de NGN 6000 à 10000 NGN dans la plupart des marchés qui vendaient le produit​.
Ghana: En moyenne, les prix des engrais commerciaux ont  légèrement baissé  en Août   par rapport au mois précédent. L’Urée était vendue à un prix plus bas (90GHS le sac de 50kg) dans la ville de Navrongo. Mankessim dans la région Centrale du Ghana a rapporté le prix de vente le plus élevé du produit et était à 125 GHS le sac de 50kg. Le NPK 23-10-5  a signalé le plus bas prix sur le marché de Ho et se vendait à 110 GHS le sac 50kg alors que le même produit a été vendu à Navrongo pour 120 GHS le sac de 50 kg. Le NPK 15-15-15 était vendu à un prix élevé - 130 GHS le sac de 50kg à Mankessim. Cependant le même produit était vendu à 85 GHS le sac de 50kg à Gwollu. D'autre part, les prix des engrais subventionnés continuaient à dominer les marchés et les entreprises accréditées ont prévu de continuer avec les ventes en Septembre et Octobre jusqu'à épuisement des stocks.
 
 
  

   

Prix Internationaux des Engrais - Août 2016

 

Produit (US$/tonne, FOB, en vrac)
Mai '16
Jui '16
Jul '16
Aoû '16
Urée (granulée, Golfe Arabique) 202 188 176 187
Urée (granulée, Indonesie/Malaisie) 216 214 206 205
Sulfate d'Ammonium  (Chine) 108 105 105 102
DAP (Mer Baltique/ Mer Noire) 329 329 377 341
MAP (Maroc) 348 345 343 343
TSP (Tunisie) 294 281 278 278
KCL (Israël) 232 228 223 225
SOP (€, Europe du Nord- Ouest)
488
452 445
445
NPK 16-16-16 (ex URSS)
315
290  290   290
 
Source: Argus FMB

Commentaires:
Azote: Le manque d’offre continuait à affecter quelques zones du marché de l'Urée mais avec l’arrivée du mois de Septembre, la saison de crise devrait s’achevait permettant ainsi une augmentation de la disponibilité. En prévision de cela, les prix ont commencé à se stabiliser à l’Ouest. Les prix ont chuté au Brésil et aux États-Unis. Nola, le marché le plus instable, a chuté d'environ 10 $ / st tandis que les valeurs de cfr brésiliennes ont baissé de 2-3 $ / t. Les prix américains étaient équivalents aux prix du Moyen-Orient $ 181- 182 / t FOB. Une vente au comptant a également eu lieu dans le Golfe Arabique au cours de la dernière semaine d'Août à un prix inférieur à 190s / t FOB. La cargaison pourrait être expédiée vers l'Asie du Sud-Est.

Phosphate : Le marché s’est reparti entre les activités régulières de Suez avec des prix stables à l'Est en raison du manque d'achat indien. Un facteur déterminant est la montée des stocks DAP dans la région domestique selon les données récentes de FAI. À la fin de Juillet 2016, les stocks DAP indiens pour Avril-Juillet étaient à 1.3mn t, environ 400,000t supérieur à celui de Juin. L’incertitude de la subvention et la baisse des prix  poussent les importateurs à être réticents sur la prise de décision. Cela a mis une pression sur les prix FOB du DAP chinois ont augmenté au-delà de 320s/ t FOB. Au Pakistan, le soutien de Fauji également considéré comme d’origine chinoise, couterait au maximum  320s / t FOB. Un tournant important pour ce marché pourrait être la réémergence de la demande domestique chinoise, dont une amélioration a été constatée. En Europe, la Turquie semble être une autre zone très active. JPMC Jordan a confirmé son intention d’expédier environ 90,000t de DAP en Turquie allant éventuellement jusqu'à 100, 000 t, au mois d’Août. Comparant GCT et JPMC, la demande turque semble être satisfaite.

Potasse : le calme qui est revenu vers la fin du mois d’Aout a permis au marché de faire le bilan dans l’évolution des prix au Brésil et aux États-Unis y compris la possibilité d’évaluer la demande de potasse au quatrième trimestre. Les prix restaient inchangés, bien que les fournisseurs aient enregistré une forte demande et une offre limitée. Canpotex, APC et BPC seraient en rupture de stock KCL jusqu’en Octobre, avec une offre limitée jusqu'à la fin de l'année. Les fournisseurs ont attribué la forte demande au contrat Chinois et Indien, l'achat au début du printemps par les acheteurs européens et la forte demande au Brésil. Toute réduction de l'offre est susceptible d’être temporaire et les  acheteurs  au Brésil et en Asie du Sud-Est ne sont pas pressés de faire leurs achats. Il reste à voir si les prix seront à la hausse en raison de l’offre limitée... Plus d'informations
 

Cliquez ici pour accéder au rapport de ArgusFMB sur Les Engrais en Afrique Sub-Saharienne: Ressources, Marchés, et Logistiques
 


Retour à l'Utilisation des Engrais : Est-il Plus Rentable? Quelques Nouvelles Preuves en Afrique Sub-Saharienne
 
Cet article publié en 2015 par l’Université Paris Dauphine explore l’importance de la rentabilité de l’utilisation des engrais. Les résultats de cet article suggèrent que des facteurs autres que la rentabilité sont potentiellement responsables de la faible adoption des engrais. Ces facteurs incluent notamment les difficultés d’accès aux engrais subventionnés par les agriculteurs. Il suggère également qu’une augmentation de l’accès au crédit par les agriculteurs permettrait de favoriser l’adoption des engrais chimiques. Cliquez ici  pour télécharger le document (PDF, en anglais)
 

Borealis

Comme l'un des principaux producteurs d'engrais en Europe, Borealis aide à rendre l'agriculture plus efficace afin de nourrir plus de personnes et de bétail. Borealis fournit plus de cinq millions tonnes d'engrais et de produits azotés chaque année via son réseau de distribution Borealis L.A.T en Europe et à travers Rosier dans les marchés d'outre-mer. Voir le site web de Borealis.
 
 
 
Tableau de Programme de Subvention en Afrique de l'Ouest (WAFSuProM)

Le Programme Ouest Africain des Engrais financé par l’USAID vous présente des informations fondées sur des preuves préparées à partir des analyses et des matrices qui permettront les législateurs  à prendre une décision en toute connaissance de cause, menant ainsi à une meilleure politique favorable pour les investissements du secteur privé. Le Tableau du Programme de Subvention  d’Engrais en Afrique de l'Ouest (WAFSuProM) porte sur la conception et l'administration des programmes de subventions en utilisant diverses approches et expériences acquises de diverses  réalisations de ces Programmes en Afrique de l'Ouest. Certaines principales caractéristiques des programmes de subventions d'engrais soulignées dans WAFSuProM comprennent: les institutions gérant les programmes, les lois soutenant les programmes, la répartition géographique, les rapports budgétaires agricoles couvrant les programmes, les acteurs concernés, la distribution du quota et bien d’autres à travers les pays d'Afrique de l'Ouest.

 

Programme Ouest Africain des Engrais (USAID WAFP)
 



Lancé en Juin 2012, le Programme Ouest Africain des Engrais est un projet financé par l’USAID. Il s’est donné pour vision une région ou l’engrais de qualité circule librement et efficacement de sorte qu’il soit accessible à chaque producteur agricole en vue d’un accroissement durable de productivité agricole. Apprenez plus sur le projet dans cette vidéo.
 

Rejoignez-nous sur


Dans l’actualité 


Ghana: (11 Septembre 2016) -  Le Programme Ouest Africain des Engrais (WAFP) financé par l'USAID en collaboration avec la CEDEAO a organisé un atelier sur le financement des engrais en Afrique de l’Ouest… Lire la suite

Ghana: (20 Août 2016) - le Président John Mahama a annoncé la création d’une usine d’engrais à l’Ouest du pays… Lire la suite

Nigéria : (25 Août 2016) – Les partenaires de la société Plateau commenceront bientôt la construction d’une nouvelle usine de mélange d’engrais dans l'Etat du Plateau… Lire la suite
 
Nigéria: (17 Août 2016) - Le Président, Comité de la chambre de l’Agriculture, M. Mohammed Monguno a dit que la Chambre des représentants a adopté une loi pour aider à la fabrication, la distribution et la vente d’engrais afin de  réguler la production des engrais frelatés atteignant les agriculteurs dans le pays… Lire la suite
 
 
 

CLIQUEZ ICI  POUR PLUS D'INFORMATIONS



Agenda
___________________________

Engrais Afrique Agro-industrie 2016
  
Date: 10 - 12 Octobre 2016
Lieu: Dar es Salaam, Tanzanie
Organise par AFAP en collaboration avec le CRU



 

Cliquez ici pour vous inscrire en ligne et obtenir une remise de 10% sur les frais  d’enregistrement à la conférence en utilisant le code de remise "AFRICA10"

L’événement mettra l’accent sur le rôle des engrais dans l’agro-industrie africaine et comment l’industrie agricole africaine peut travailler avec des partenaires internationaux afin de renforcer et améliorer sa production... Lire la suite

 

 


Inscrivez gratuitement votre entreprise sur le Répertoire Africain des Engrais ARGUS
 
Argus en partenariat avec IFDC a mis en place un annuaire des acteurs clés du secteur des engrais en Afrique pour permettre aux entreprises du monde entier de développer  des affaires en Afrique.
 
Cliquez ici pour remplir ce bref formulaire d’inscription et ajouter votre entreprise au plus de 800 entreprises déjà inscrites

 
 
 
À Propos du Programme  Ouest Africain des Engrais
Le Programme  Ouest Africain des Engrais financé par l'USAID est un projet de 5 ans qui vise l'amélioration durable de la productivité agricole par l'augmentation de la disponibilité régionale et à une utilisation appropriée d'engrais de qualité en Afrique de l'Ouest. 

À Propos de AfricaFertilizer.org
AfricaFertilizer.org est une initiative  globale qui facilite l'échange d'informations sur la fertilité du sol, les engrais, et les bonnes pratiques agricoles en Afrique 
Nos Contacts
IFDC (NWAFD)
PMB CT 284 Cantonments
Accra
Ghana
Tel: +233 560-027917/18
www.ifdc.org
Email: info@africafertilizer.org







This email was sent to <<Email Address>>
why did I get this?    unsubscribe from this list    update subscription preferences
AfricaFertilizer.org · Agricultural Inputs Market Information System for Eastern and Southern Africa · P.O. Box 30772 · Nairobi 00100 · Kenya