Copy
Illustratrion - Bande Dessinée
Dessin Animé - Jeu-Vidéo - Infographie 3D
Lire cet email dans votre navigateur

École Émile Cohl - Le Dessin

 

// En direct du Chantier //

18 Décembre 2015

Suivez l'actualité du projet


Samedi 12 décembre. A l'invitation de la direction de l'école, une centaine de professeurs et étudiants sont venus découvrir leurs futurs locaux. Compte rendu de visite.


"Comme une école, mais en trente fois plus gros"


De la conception de l'usine automobile de la rue Feuillat, jusqu'aux systèmes de retraitement de l'air et des eaux qui quadrilleront l'école, rien n'a de secret pour lui. Samedi 12 décembre, Emmanuel Perrier a montré toute sa connaissance du chantier, lors des deux visites de découverte organisées, le matin, pour les professeurs de l'école, puis pour les étudiants, en tout début d'après-midi.
 
"A la fin du XIXe siècle, Rochet-Schneider avait fait bâtir une usine ultra-moderne", a-t-il expliqué au cours des déambulations. "En effet, l'industriel avait fait aménager un réseau de galeries souterraines pour faciliter le transport et l'évacuation des fluides. Plutôt que de tout raser et de partir d'un terrain nu, ce qui aurait été pourtant l'option la plus économique, nous avons fait le choix de juxtaposer les traces de l'architecture industrielle avec la construction et les équipements neufs".




De salle en salle, sous la lumière bleutée des sheds, les visiteurs ont retrouvé les poutres et piliers métalliques d'origine, conservés "dans leur jus", et le réseau de tuyaux et de gaines apparents, perchés à plusieurs mètres de hauteur, comme en milieu industriel. Réseau d'eaux pluviales, notamment, dont on a appris qu'il communiquerait avec l'extérieur par le sous-sol et qu'il alimenterait en eau les jardins du parc.

De part et d'autre de la "rue centrale", le lieu de vie et d'exposition qui coupera le bâtiment en deux, les salles de sculpture et de dessin s'aligneront les unes aux autres, comme avant. "Nous gardons la tradition d'utiliser des salles ouvertes", a souligné Pascale Perrier. L'une des rares concessions aux usages de la rue Paul Bert. Car dans ce décor d'usine renaissante, c'est la sensation d'espace qui a marqué les esprits. "Ce n'est plus une école, mais une cité !", a lâché un professeur. D'autres ont rebondi sur la fin des travaux : "Je n'ai toujours pas vu un seul évier", s'est inquiété un autre.
 
"Trop stylé"
 
La trentaine d'étudiants venus dans l'après-midi ont, à leur tour, eu droit aux mêmes explications. Eux aussi se sont projetés avec délice dans ce lieu "trop stylé". "Dire qu'au départ, on ne voyait que des structures en fer soutenues par trois bouts de mur", a réagi cette étudiante, qui peut regarder le chantier depuis la SEPR, où quelques uns de ses cours de 3e année sont organisés.
 
La visite des terrasses et du toit marquait le point final de la visite. Les commentaires se sont libérés : "Immense !" - "Comme une école, mais en trente fois plus gros", se sont exclamés quelques étudiants. L'une d'eux a montré à son voisin le parking du chantier qui, d’ici quelques mois, se transformera en jardin public. "Imagine, il y aura là-bas un petit ruisseau. Au début de l'été, tu viendras prendre ton café et tu t'installeras là, les pieds dans l'eau".




 
De retour sur la terre ferme où les attendaient des tartes aux pommes, Emmanuel Perrier a dû répondre à cette dernière question : l'école gardera-t-elle son état d'esprit familial ? "Bien sûr", a-t-il dit tranquillement. "Quand nous avons préparé le premier déménagement de la rue Paul Bert, en 1994, beaucoup craignaient de quitter la petite école en bois de la rue de la Madeleine, dans le 7e arrondissement, pour un lieu froid, tout en carrelages, parpaing et métal. Or, aujourd'hui, certains ont déjà la nostalgie de la rue Paul Bert. L'esprit chaleureux n'est donc pas déterminé par le lieu, mais par ce qu'on en fait".
 



___________________
 

Le chiffre de la semaine
 

450 tonnes. C'est le poids de ferraille contenu dans les piliers et les poutres de la rue centrale de l'école pour en réaliser l'armature. Soit trois fois plus que pour tout le nouveau bâtiment de la SEPR. Cette construction, c'est du solide !

___________________

Informations pratiques 


Prochaine adresse de l'école : 1, rue Félix Rollet 69003 Lyon
(cette rue sera ouverte au public début 2016)

Plan de situation
École Émile Cohl et ÉcohlCité, écoles du Campus PRO Lyon Rhône-Alpes

 

Archives Newsletters

Nous mettons à votre disposition les newsletters de l'école Emile Cohl en consultation à cette adresse : 
http://www.cohl.fr/newsletter/