Copy
Illustratrion - Bande Dessinée
Dessin Animé - Jeu-Vidéo - Infographie 3D
Lire cet email dans votre navigateur

École Émile Cohl - Le Dessin

 

// En direct du Chantier //

04 Décembre 2015

Suivez l'actualité du projet


Dans cette seconde newsletter, nous donnons la parole à Catherine Panassier, maire-adjointe du 3° arrondissement de Lyon. Cette élue s'est toujours montrée favorable à l'intégration de l'école sur le nouveau campus.

Elle s'en explique ici.


Photo : Laurent Cerino / Ville de Lyon


Catherine Panassier, maire-adjointe du 3e arrondissement,
en charge de l'urbanisme




"Je me souviens de ce matin où Philippe Rivière a visité les sheds RVI"


"Accueillir l'Ecole Emile Cohl sur le tènement RVI a été comme une évidence… qui ne s'est pourtant pas imposée d'emblée. Lors de mon précédent mandat, j'étais encore une nouvelle élue en charge de l'urbanisme quand j'ai vu arriver sur mon bureau un projet d'agrandissement des locaux d'Emile Cohl. Le Plan local d'urbanisme était formel : l'autorisation d'une extension pouvait lui être accordée, mais après l'école devrait s'arrêter de grandir. 

Nous étions en 2010. Je travaillais notamment, à l'époque, à l'implantation des centres de formation professionnelle SEPR et FCMB sur ce tènement auquel nous imaginions d'ajouter une petite zone d'activité économique pour développer les activités enseignées sur place. Cette piste avait dû été écartée : difficile d'offrir, en centre ville, des locaux neufs à prix réduit pour de petites entreprises qui se lancent. 

Pourquoi pas, à la place, rapprocher Emile Cohl de ces écoles qui valorisaient, elles aussi, les savoir-faire et l'enseignement professionnel ? La mairie tenait à garder une école de cette qualité dans le 3e arrondissement. Je me souviendrai longtemps de ce matin de janvier 2013 où nous avions invité Philippe Rivière à visiter les ateliers à toiture à sheds que nous lui destinions. Il faisait un froid diabolique, dans ces locaux désaffectés, mais j'ai vu dans son regard que c'était gagné. 

L'école sera finalement bordée d'un parc, d'un gymnase, d'une voie apaisée, d'une résidence étudiante et d'une médiathèque au pied d'un immeuble d'habitations. Le campus qu'elle rejoint bénéficiera d'une immense dynamique. Toutes les écoles ont à gagner à mutualiser leurs ressources au profit de leurs élèves. Tandis que tant de friches industrielles de centre ville sont prises d'assaut par des promoteurs immobiliers pour construire des logements, nous avons fait de Campus Pro le plus grand site de formation professionnelle de France, dans un quartier multifonctionnel où l'on peut à la fois vivre, travailler et apprendre."

 

___________________
 

Le chiffre de la semaine
 

46 sheds.
C'est le nombre de toitures en redents (dents de scie) qui couvrent en partie la future école.
Au XIXe siècle, les sheds coiffaient des bâtiments industriels dont on voulait qu'il bénéficient d'un éclairage zénithal, par leurs versants vitrés. Par extension, "shed" peut désigner aussi le bâtiment lui-même. 
S'agissant de l'école, l'architecte des bâtiments de France avait demandé de protéger une partie, seulement, des sheds RVI. Nous avons choisi de conserver la totalité de ce patrimoine, soit une surface de plus de 5 000 m² de toitures.

 
___________________

Informations pratiques

Prochaine adresse de l'école : 1, rue Félix Rollet 69003 Lyon
(cette rue sera ouverte au public début 2016)

Plan de situation
École Émile Cohl et ÉcohlCité, écoles du Campus PRO Lyon Rhône-Alpes