Copy
Le courriel ne s'affiche pas correctement? Essayez la version web.

NewsletterHeader_Feb13_FR.jpg

NL_Feb_GC2013.JPG

Le niveau de participation à la cinquième Conférence mondiale monte en flèche

Les combattants de la lutte contre la corruption se sont rassemblés à Manille à la fin de janvier pour ouvrir la voie vers une société libre de corruption. La cinquième Conférence mondiale des parlementaires contre la corruption a été la conférence la plus réussie depuis les débuts de GOPAC. Plus de 500 législateurs, représentants d’organisations non gouvernementales et membres de la société civile se sont rassemblés aux Philippines International Conference Center à Manille du 31 janvier au 2 février à l’occasion de l'événement. Des discussions éclairées ont eu lieu tout au long des trois journées, et les membres de GOPAC sont retournés dans leur pays regonflés de nouvelles idées pour relancer leur lutte contre la corruption.

Le Secrétariat de GOPAC Manille publiera prochainement les travaux complets de la Conférence. Pour un résumé des travaux et une copie de la Déclaration et des Résolutions, veuillez consulter le site Web de GOPAC.

Nous publierons également des photos de l’événement sur la page Facebook de GOPAC et Flickr. Nous vous encourageons de consulter les photos et de vous identifier au besoin.

Separator

NL_Feb_Angara.jpg

GOPAC souhaite la bienvenue au sénateur Angara comme nouveau président du Conseil d’administratio

Avant l’ouverture de la cinquième Conférence mondiale des parlementaires contre la corruption, GOPAC a tenu la réunion biennale du Conseil d’administration. Le Conseil a élu un nouveau président, le sénateur Edgardo Angara, qui siégeait déjà au Conseil comme vice-président. Le sénateur Angara est un ardent défenseur de la lutte contre la corruption depuis plus de dix ans et, en plus d’être un membre dévoué du Conseil de GOPAC, il est le président des Parlementaires de l’Asie du Sud-Est contre la corruption (SEAPAC) et de GOPAC Philippines.

Le mandat de l’honorable Given Lubinda comme vice-président a pris fin, mais son engagement envers GOPAC et la lutte contre la corruption continuera. M. Ricardo Garcia Cervantes du Mexique maintiendra son rôle de vice-président et Mary King de Trinité et Tobago demeurera secrétaire.

GOPAC tient à remercier le président sortant M. Naser Al Sane qui a été un dirigeant indéfectible au cours des quatre dernières années. Son travail assidu et son dévouement ont jeté des bases solides et ont fait en sorte que GOPAC est un chef de file durable et robuste dans la lutte contre la corruption. M. Al Sane continuera de siéger au Conseil d’administration comme membre à titre particulier du Comité exécutif. Il a aussi été nommé président du Comité de gestion.

Consultez le site Web de GOPAC pour en apprendre davantage sur le Conseil d’administration.

Separator

NL_July_Twitter_FR.jpg

Separator

NL_Feb_Tearfund.jpg

Examen du fonds de développement des circonscriptions en Zambie

Le partenaire de GOPAC et chef de file homologue dans la lutte contre la corruption Tearfund a participé à la cinquième Conférence mondiale des parlementaires contre la corruption où il a rendu public son rapport de recherche Constituency Development Funds: Transparency in grassroots development or political patronage. Le rapport, qui examine le fonds de développement des circonscriptions en Zambie, représentait un effort conjoint entre Tearfund et le Evangelical Fellowship of Zambia (EFZ).

Durant le lancement du rapport, EFZ et Tearfund ont demandé aux parlementaires de :

  • améliorer la transparence pour faire en sorte que l’information est utile et facile à comprendre au niveau local;
  • promouvoir la participation significative de la communauté tout au long du processus, de la prise de décision au suivi des projets;
  • réduire le niveau d’influence des parlementaires sur la façon dont les FDC sont utilisés.

Le rapport démontre que ces aspects peuvent faire une différence dans les résultats des projets de développement local. À la cérémonie de clôture de la Conférence mondiale, le Réseau des parlementaires africains contre la corruption (APNAC) a affirmé son intention de travailler à la réforme des pratiques relatives aux FDC.

Vous pouvez consulter le rapport complet ici. (en anglais seulement)

Separator

NL_Feb_John.jpg

Le fondateur de GOPAC est nommé président émérite

À la réunion du Conseil d’administration tenue avant la cinquième Conférence des parlementaires contre la corruption, le Conseil a voté à l’unanimité de nommer le fondateur de GOPAC, John Williams, président émérite en reconnaissance de sa contribution exhaustive à l’organisation et pour veiller à ce que GOPAC puisse continuer de profiter des ses conseils et de son expérience. Il représentera GOPAC et dirigera des projets spéciaux à la demande du Comité exécutif.

Le mandat de M. Williams comme président-directeur général a pris fin lors de Conférence mondiale à Manille aux Philippines qui s’est terminée le 2 février.

M. Williams a fondé GOPAC en 2002 comme organisation internationale de parlementaires dévoués à améliorer le rôle des parlements comme organes de surveillance. Il a bâti l’organisation durant dix ans, d’abord comme président et ensuite comme PDG. GOPAC existe grâce à sa vision et à sa détermination. Nous lui sommes tous reconnaissants.

Nous nous réjouissons à l’idée de travailler avec M. Williams dans le cadre de son nouveau rôle et nous nous joignons ensemble dans la lutte contre la corruption et dans la création d’un GOPAC encore plus solide et couronné de succès au cours des dix prochaines années.

Separator

NL_Feb_Mongolia.jpg

Nouvelles sections de GOPAC en Mongolie et au Pérou

Une nouvelle section nationale s’est jointe à GOPAC le mois dernier. Douze membres de tous les partis politiques se sont rassemblés pour le lancement officiel de GOPAC Mongolie. L’annonce a été faite le 14 janvier au cours d’une conférence de presse donnée au Grand Khoural de l’État par la présidente de GOPAC Mongolie, Mme Burmaa Radnaa.

Une seconde nouvelle section nationale a été fondée lors de la cinquième Conférence mondiale des parlementaires contre la corruption. Des législateurs du Pérou se sont rassemblés à la Conférence et se sont engagés à lutter contre la corruption et à promouvoir la saine gouvernance dans leur pays et à l’échelle de la planète. GOPAC Pérou est la sixième section à s’ajouter à la section régionale GOPAC América Latina y el Caribe.

Separator

NL_Feb_Chile.jpg

Réunion du Open Government Partnership Meeting à Santiago au Chili

La conseillère en programmes des Groupes de travail mondiaux (GTM) Vicki Baxter Amade a participé à une réunion du Open Government Partnership (OGP) à Santiago au Chili les 10 et 11 janvier. L’OPG est passé de 8 pays membres à 58 pays durant ses premières années, et la réunion a fourni l’occasion à l’Organisation des États américains de discuter de son évolution.

Mme Baxter Amade a participé à un groupe d’experts sur la transparence du parlement, où elle a discuté des projets du Groupe de travail sur la participation de la société civile (GTMPSC) de GOPAC pour inciter les parlementaires à devenir plus actifs auprès de leurs électeurs. Elle a fait appel aux membres

de la société civile pour veiller à ce que ce soit un processus à deux sens et les a encouragés à exiger des mesures de lutte contre la corruption des parlementaires.

En plus des représentants des Amériques, la séance plénière finale comprenait l’honorable Nick Hurd, ministre de la société civile du Royaume-Uni (RU) et nouveau coprésident de l’OGP. M. Hurd a déclaré que le RU visait à réorienter les efforts de l’OGP et à miser sur la qualité plutôt que la quantité et a ajouté que le RU avait l’intention de placer la transparence, la saine gouvernance et la lutte contre la corruption comme priorité au programme international durant sa présidence du G8.

Separator

NL_Feb_Mongolia.jpg

Vision, mission et valeurs fondamentales de GOPAC

La vision de GOPAC est de :

réaliser la responsabilisation et la transparence par l’entremise de mécanismes efficaces de lutte contre la corruption et de la participation ouverte des parlementaires, des gouvernements et des la société civile à cette lutte et de leur collaboration entre eux.

Pour réaliser cette vision, la mission de GOPAC est de :

aider et soutenir les parlementaires dans la promotion de gouvernements responsables et transparents et dans la création de législation à cet effet.

Notre vision et mission prennent appui sur l’engagement de GOPAC envers les valeurs fondamentales suivantes. Ces valeurs orientent nos programmes, nos initiatives et nos activités quotidiennes de promotion de la saine gouvernance et de la primauté du droit partout au monde.

Intégrité
L’intégrité est au cœur du programme de lutte contre la corruption. GOPAC s’engage à agir en faisant preuve du même niveau d’honnêteté et de transparence et selon les mêmes principes qu’elle cherche à inculquer aux gouvernements.


Responsabilisation
La responsabilisation et la transparence sont essentielles à la saine gouvernance. GOPAC s’engage à donner l’exemple en s’assurant que nous sommes responsables envers nos membres, nos partenaires et nos bailleurs de fonds. Nous exigeons le même niveau d’engagement de tous les gouvernements en veillant à ce que la responsabilisation soit un objectif fondamental de toutes nos initiatives.

Collaboration
GOPAC reconnaît que la lutte contre la corruption est une lutte collective et qu’elle peut seulement être fructueuse si nous travaillons ensemble. Nous travaillons conjointement avec des législateurs, la société civile, des organisations non gouvernementales, le secteur privé et nous cherchons à établir des coalitions solides contre la corruption à l’échelle des secteurs et de la société.

Diversité
GOPAC est une organisation qui favorise l’inclusion et la diversité. Nous nous engageons à nous assurer que notre réseau soit transparent et non partisan et nous acceptons dans nos rangs des membres de partout au monde, peu importe leur âge, race ou appartenance politique.

Copyright © 2013 Organisation mondiale des parlementaires contre la corruption (GOPAC), All rights reserved.
Email Marketing Powered by Mailchimp