Copy
Le courriel ne s'affiche pas correctement? Essayez la version web.

Agir pour un monde meilleur

Depuis 12 ans, les membres de GOPAC de partout au monde présentent des projets de loi et créent de nouvelles institutions et des mesures pour lutter contre la corruption dans le but de responsabiliser les gouvernements. La lutte peut être longue, mais petit à petit, nous voyons les réussites qui témoignent du grand dévouement de nos membres.

En l’honneur de ses membres, qui travaillent fort, GOPAC a publié Agir pour un monde meilleur : des victoires dans la lutte contre la corruption. Cette publication porte sur les nombreux succès de nos membres. 
Qu’il s’agisse de loi visant à lutter contre le blanchiment de capitaux ou d’outils permettant de faire avancer la société civile dans la lutte contre la corruption, nos réussites montrent l’importance de la force de notre réseau en plus de souligner le besoin de travailler encore plus.

Nous invitons tous nos membres et partenaires à s’inspirer de ces histoires. Elles sont des exemples concrets de situations où, ensemble, nous pouvons et nous allons gagner la lutte contre la corruption.

Une nouvelle agence de lutte contre la corruption et un registre de la propriété bénéficiaire en Ukraine 

La situation actuelle en Ukraine est précaire. L’un des principaux catalyseurs de l’agitation politique dans ce pays émane de la corruption ou plutôt de l’annonce haut et fort que la société en a assez d’accepter la corruption comme mode de vie. Les membres de GOPAC Ukraine ont accepté le défi de taille et travaillent sans relâche à restaurer l’intégrité et la saine gouvernance de leur gouvernement.

Ainsi, la section appuie une loi qui permettrait la mise en place d’une agence spécialisée – une agence nationale de lutte contre la corruption – dont l’objectif serait de détecter la corruption et de faire enquête. Cette agence respecterait les normes internationales d’indépendance et d’efficacité. Elle serait indépendante de l’organe exécutif et d’autres agences publiques, en plus de prévoir un processus de sélection transparent et compétitif dans le choix du chef de l’agence et du personnel. 
Elle s’occuperait des crimes de corruption à haut niveau – des infractions commises par des personnes occupant des postes politiques ou des hauts fonctionnaires, comme des juges et des procureurs – de même que des infractions représentant une menace considérable pour l’intérêt public en raison du montant exorbitant du pot‑de‑vin ou de la gravité des dommages causés.

La section milite également en faveur de l’adoption d’une loi sur l’accès à l’information qui vise à créer un registre des propriétaires de biens immobiliers et un registre des propriétaires bénéficiaires. Cette loi aidera à mettre au jour les affaires de corruption à haut niveau et à prévenir l’abus dans l’avenir. Elle est aussi en phase avec la déclaration de principe de GOPAC, La transparence grâce à la déclaration de la propriété bénéficiaire.  
À quelle fréquence recevrez-vous de la correspondance de vos électeurs à propos des problèmes liés aux initiatives et à la législation concernant la lutte contre la corruption?

Partagez vos idées : Question du mois de GOPAC

Demande de candidatures : Premier Prix international annuel de lutte contre la corruption de GOPAC

À l’échelle de la planète, les membres de GOPAC luttent inlassablement pour bâtir un monde sans corruption. Mais parmi ces combattants dévoués, il y a des personnes ou des groupes qui illustrent au plus haut niveau ce que signifie être membre de GOPAC. Ils portent les valeurs fondamentales de GOPAC (INTÉGRITÉ, RESPONSABILISATION, COLLABORATION et DIVERSITÉ) dans tous les aspects de leur vie. Leur engagement envers la lutte contre la corruption est apparent dans leurs activités actuelles ou passées.

Nous pouvons et devons les prendre en exemple. Il est essentiel de faire connaître leurs histoires pour raffermir la lutte mondiale contre la corruption.  
Faites-nous parvenir dès aujourd’hui vos mises en candidature pour le premier prix international annuel de lutte contre la corruption de GOPAC!

Vous avez jusqu’à minuit (HAE) le 31 octobre 2014 pour nous transmettre vos mises en candidature.

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez visiter la page Web sur le Prix international de lutte contre la corruption de GOPAC.

La lutte contre la corruption et la saine gouvernance sont fondamentales à une économie mondiale durable et inclusive 

GOPAC a répondu à l’appel du Pacte mondial des Nations Unies pour presser les gouvernements à favoriser les mesures de lutte contre la corruption et à mettre en Å“uvre des politiques visant à créer des systèmes de saine gouvernance. L’APPEL À L’ACTION (seulement en anglais), lancé en juin, demande au secteur privé de faire pression sur les gouvernements pour qu’ils mettent un terme à la corruption et crée un climat où la corruption ne peut plus régner. 
La corruption contribue largement à miner l’économie et le développement social. En signant l’engagement, non seulement les entreprises montrent-elles publiquement leur appui à la lutte contre la corruption, mais elles affichent également leur attachement à une économie mondiale durable et inclusive.
  
Signez l’APPEL À L’ACTION (seulement en anglais) aujourd’hui!

Faire connaître notre message dans tout le Canada

Le directeur des opérations de GOPAC, Akaash Maharaj, a représenté GOPAC lors de la 83e Conférence d’été de Couchiching au début d’août près du lac Couchiching, au Canada, faisant ainsi connaître l’objectif de GOPAC auprès de la société civile de tout le pays. Cette année, la conférence portait sur le sport, l’idée de la compétition en soi et la manière dont elle fait ressortir le pire et le meilleur en nous. M. Maharaj a dirigé des discussions pendant les réunions d’experts, axant ses commentaires sur la corruption dans le sport : le coût des billets pour les parties décisives, la tendance du milieu sportif à favoriser un comportement corrompu chez certains fonctionnaires et le besoin d’une surveillance accrue. Il a également prononcé une allocution de conclusion à la conférence.
Le Couchiching Institute on Public Affairsest l’une des plus anciennes organisations au Canada et permet la tenue d’importants débats sur les affaires publiques et l’étude des politiques publiques du Canada. Au cours des années, des Canadiens issus de divers milieux et ayant des intérêts variés participent à la conférence d’été et s’engagent dans des discussions animées d’intérêt national et international.
 

Établir des liens avec la Banque mondiale

Le Secrétariat mondial de GOPAC a accueilli des représentants de la Vice-présidence de l’intégrité de la Banque mondiale en août. Le directeur des opérations de GOPAC, Akaash Maharaj, et le directeur du développement de GOPAC, Brian Barrett, la directrice de la stratégie et des opérations de la Vice-présidence de l’intégrité de la Banque mondiale, Galina J. Mikhlin-Oliver, et l’agent des communications principal de la Vice-présidence de l’intégrité de la Banque mondiale, division des services préventifs, Bart Stevens ont participé aux réunions.
La rencontre a donné l’occasion d’en savoir plus à propos de la Vice-présidence de l’intégrité et de sa récente restructuration. Les participants ont également étudié les différentes façons dont la Vice‑présidence de l’intégrité et GOPAC peuvent collaborer, notamment notre participation aux activités de la Banque mondiale, le partage des pratiques exemplaires et la collaboration dans l’élaboration de matériel de formation.
Facebook
Facebook
Twitter
Twitter
Site Web
Site Web
Email
Email
Copyright © 2014 Organisation mondiale des parlementaires contre la corruption (GOPAC), All rights reserved.


désabonner de cette liste  | mettre à jour vos préférences d’abonnement 

Email Marketing Powered by Mailchimp