Copy
Le courriel ne s'affiche pas correctement? Essayez la version web.

GOPAC aide à faire avancer les discussions sur l’ouverture gouvernementale en Argentine

Le 5 février, Akaash Maharaj, président-directeur général de GOPAC, a participé à un séminaire organisé par le ministère argentin de l’Intérieur, des Travaux publics et du Logement, à Buenos Aires, en Argentine. Il était question de la mise en place d’une loi sur l’accès à l’information dans ce pays. Ce projet est actuellement une priorité pour le gouvernement de l’Argentine et la présidente de GOPAC Argentine, Paula Bertol, déploie tous ses efforts pour assurer sa réussite.

La rencontre réunissait des représentants du Congrès national de l’Argentine, du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), de l’Organisation des États Américains (OEA), du National Democratic Institute (NDI) (seulement en anglais), de même que de la société civile, pour ne citer que ceux-ci. Mme Bertol, le sénateur Hernan 
Larrain, président de GOPAC Chili, et Cynthia Hotton, membre de GOPAC Argentine, étaient également présents.

Parmi les grands sujets débattus, citons l’expérience de la société civile dans la surveillance de l’accès à l’information publique, les défis dans la gestion de la mise en place d’une réglementation de l’accès à l’information et le rôle des agences de coopération internationale dans le renforcement de l’application des normes et des organismes d’exécution relativement à l’accès à l’information. M. Maharaj a pressé les membres du Congrès de tous les partis de travailler ensemble afin d’assurer l’adoption et l’application de la loi, compte tenu du climat actuel en matière de cohabitation politique en Argentine.

Des membres de GOPAC participent à la visite sur le terrain du Réseau parlementaire en Indonésie

Le Réseau parlementaire de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international (le Réseau parlementaire) (seulement en anglais) a organisé une visite sur le terrain en Indonésie du 1er au 4 février derniers, réunissant 30 législateurs de 18 pays. GOPAC était représenté par l’honorable Margaret Quirk et l’honorable Lynda Voltz (GOPAC Australie), l’honorable Asaf Hajiyev (GOPAC Azerbaïdjan), l’honorable Jose Francisco Merino Lopez (GOPAC Salvador), Nurhayati Ali Assegaf (GOPAC Indonésie, présidente du Groupe de travail mondial sur la participation de la société [GTMPS]), l’honorable Ana Rita Sithole (APNAC-Mozambique), et Son Excellence Fadli Zon, président de GOPAC.
M. Zon a accueilli les délégués lors de la première journée des activités et a parlé de la Commission indonésienne sur l’éradication de la corruption et du plan de développement national du pays. Les participants ont eu l’occasion de rencontrer les membres du Parlement de l’Indonésie, le président du Comité de développement, le ministre des Finances, le ministre coordonnateur de l’Économie et le gouvernement de la Banque centrale. La visite de trois projets de développement financés par la Banque mondiale et la Société Financière Internationale a également été organisée.

Le président de GOPAC rencontre le président de la Chambre des communes du Canada

Une réunion bilatérale a récemment eu lieu entre le président de GOPAC, Son Excellence Fadli Zon, et le président de la Chambre des communes du Canada, l’honorable Geoff Regan, en marge de la 24e Réunion annuelle du Forum interparlementaire Asie-Pacifique, organisée les 17 et 18 janvier derniers à 
Vancouver, au Canada. M. Zon a félicité le Canada pour son soutien à GOPAC et a exprimé son engagement à élargir la base des membres de l’organisation. Il a également été question d’une collaboration future entre le Parlement du Canada et GOPAC.

Des ateliers anticorruption offerts par GOPAC-ONUDC-PNUD aux Palaos et à Nioué

Le 25 janvier, GOPAC Océanie et le Projet de lutte contre la corruption des Nations Unies pour la région du Pacifique (UNPRAC) (seulement en anglais) ont tenu un atelier consultatif avec les membres du Congrès national des Palaos, à Ngerulmud. L’objectif de l’exercice de renforcement des capacités était de consolider les efforts du gouvernement en matière de lutte contre la corruption, de même que d’inciter les parlementaires à s’engager en faveur de la Convention des Nations Unies contre la corruption (CNUCC).
______________________________________________________________________
Un atelier semblable a été organisé à Alofi, à Nioué, du 7 au 9 février, en raison de la forte volonté des parlementaires niuéens d’approfondir leurs connaissances des pratiques exemplaires et du rôle des initiatives motivées par les parlementaires d’établir l’intégrité et la surveillance au gouvernement. La majorité des participants ont manifesté le désir d’être membres de GOPAC et une demande officielle a été présentée au Parlement de Nioué pour créer une section nationale de GOPAC.

Transparency International publie l’Indice de perception de la corruption pour 2015

Le 27 janvier, Transparency International (TI) (seulement en anglais) a publié l’édition 2015 de son célèbre Indice de perception de la corruption (CPI) (seulement en anglais). Le CPI 2015 mesure les niveaux perçus de la corruption du secteur public dans 168 pays et bien que les résultats indiquent que la corruption demeure toujours un grave problème dans plusieurs pays, une belle amélioration a été observée. TI rapporte que le nombre de pays ayant amélioré leur pointage l’an dernier a dépassé celui ayant connu un déclin, et que le fort activisme citoyen a porté ses fruits dans des pays comme
le Guatemala, le Sri Lanka et le Ghana pour stimuler la lutte contre la corruption. Dans les pays ayant obtenu les meilleurs pointages, la population jouit habituellement d’une forte liberté de presse, d’un bon accès à l’information sur la manière dont les fonds publics sont dépensés, un niveau élevé d’intégrité de la part des élus et un système judiciaire de haute qualité.

Nous vous invitons à consulter le CPI 2015 pour connaître le pointage de votre pays (seulement en anglais).

Programmes de formation à venir à l’IACA

L’International Anti-Corruption Academy (IACA) (seulement en anglais) offre actuellement les programmes suivants :
Pour obtenir un complément d’information, visitez le site Web de l’IACA (seulement en anglais).
Facebook
Facebook
Twitter
Twitter
YouTube
YouTube
Site Web
Site Web
Email
Email
Copyright © 2016 Organisation mondiale des parlementaires contre la corruption (GOPAC), All rights reserved.


désabonner de cette liste  | mettre à jour vos préférences d’abonnement 

Email Marketing Powered by Mailchimp