Copy
Le courriel ne s’affiche pas correctement ?
Regardez-le dans votre navigateur
Planifier la cinquième Conférence mondiale

La cinquième Conférence mondiale de GOPAC aura lieu à Manille, du 31 janvier au 2 février 2013, et la planification de l’événement est déjà commencée.

La Conférence représente une belle occasion d’en apprendre plus sur la manière de lutter contre la corruption d’un point de vue parlementaire. Les participants pourront discuter avec des parlementaires de partout dans le monde à propos de leur réussite dans la lutte contre la corruption et pourront aussi écouter ce que des experts ont à dire sur le sujet. Ce sera l’occasion pour les participants de créer des liens avec des équipes mondiales en pleine croissance formées de parlementaires déterminés non seulement à lutter contre la corruption, mais aussi d’y parvenir.

Tous les parlementaires sont invités à l’événement, mais seuls les membres de GOPAC auront droit de vote. Si vous n’êtes pas membre de GOPAC, communiquez avec nous pour obtenir un complément d’information. Joignez-vous à vos collègues pour faire en sorte que votre pays soit bien représenté à la Conférence.

Malheureusement, GOPAC ne peut défrayer les coûts de déplacement et d’hébergement des délégués. C’est pourquoi nous vous recommandons de commencer dès maintenant votre recherche de commanditaires. Pour les conférences précédentes, bon nombre de participants ont pu financer leur déplacement en discutant avec le président de leur parlement, ou le bureau local d’une organisation donatrice.

La Conférence représente une superbe occasion de participer à l’Organisation mondiale des parlementaires contre la corruption. Vous pourrez rencontrer vos collègues et ainsi apprendre les uns des autres. Ne manquez pas cette incroyable occasion. Planifiez dès aujourd’hui! Au plaisir de vous y voir!



GOPAC lance une nouvelle section nationale à l’El Salvador

En février, GOPAC a accueilli une nouvelle section à l’El Salvador. Le lancement officiel, qui a eu lieu à San Salvador, au El Salvador, était présidé par le président de l’assemblée législative du Salvador, le député Sigfrido Reyes, et la députée Margarita Velado Puentes. De nombreux autres parlementaires salvadoriens déterminés à faire avancer la lutte contre la corruption dans leur pays se sont joints à eux.

Le lancement a été suivi par une réunion de planification avec Mme Velado Puentes et trois représentants de GOPAC : le sénateur Ricardo García Cervantes, vice-président de GOPAC et président de GOPAC América Latina y el Caribe, Fernando Pérez Noriega, directeur exécutif de GOPAC América Latina y el Caribe, et Andrea Blake, directrice du Secrétariat mondial. L’équipe a discuté des prochaines étapes du développement de la section nationale à l’El Salvador, dont l’engagement de tenir deux activités au cours de la prochaine année pour la section.



Renforcement des capacités en Amérique latine

GOPAC et GOPAC América Latina y el Caribe auront en mars un nouveau programme d’activités régionales de lutte contre la corruption pour leurs membres. Cette collaboration entre le Secrétariat mondial et notre section latino-américaine fait partie de notre initiative visant à faire progresser nos efforts anticorruption dans la région. Cela fait également partie de notre engagement à tendre la main aux parlementaires de l’Amérique centrale dans le cadre de leur participation au sein de GOPAC.

Des initiatives comme celles-ci sont essentielles au renforcement de la collaboration entre GOPAC América Latina y el Caribe et GOPAC relativement à la viabilité à long terme de notre lutte contre la corruption. Nous avons hâte d’en voir d’autres dans les différents pays et régions, grâce aux réussites de nos membres et au nombre grandissant de ceux-ci.



Sensibiliser la population à la lutte contre la corruption en Zambie

APNAC Zambie s’ouvre aux Zambiens dans le but de faire de la lutte contre la corruption un objectif commun. En février, cette section a eu recours à des programmes de sensibilisation afin de rejoindre les électeurs dans des secteurs ciblés, de recueillir de l’information sur les questions relatives à la corruption qui touchent la communauté. La section a également déployé beaucoup d’efforts pour déterminer comment les autorités locales et les collectivités pouvaient travailler avec les députés de la région pour résoudre ces questions. L’initiative a été mise en œuvre dans le cadre d’un programme de transparence et de reddition de comptes de l’ambassade de la Finlande.




GOPAC accueille un nouveau coordonnateur des adhésions

Le Secrétariat mondial de GOPAC a embauché un nouveau coordonnateur des adhésions afin de resserrer les liens entre le Secrétariat et les membres. Jean Roberth Souza a plus de 15 ans d’expérience en communications dans les secteurs public et privé. En outre, il parle couramment les trois langues d’usage à GOPAC, de même que le portugais et l’allemand.

Au cours des prochains mois, M. Souza travaillera à recréer notre base de données sur les membres et communiquera avec chacun d’eux pour s’assurer que nous offrons le meilleur soutien possible. Si vous avez des questions concernant les adhésions ou si vous connaissez quelqu’un qui aimerait se joindre à l’organisation, n’hésitez pas à communiquer avec M. Souza.



Donner les moyens aux parlementaires de briser le cycle de la corruption

Membre de l’assemblée législative de l’Australie et président de GOPAC Australie, John Hyde a prononcé une allocution lors de la deuxième conférence internationale sur la lutte contre la corruption fondée sur les données probantes (Second International Conference on Evidence-Based Anti-Corruption - CEBAP II), qui a eu lieu à Bangkok, en Thaïlande, en janvier dernier. La présentation de M. Hyde a permis de présenter GOPAC aux participants et de communiquer de l’information sur la manière dont les parlementaires peuvent être actifs dans la lutte contre la corruption.

La conférence était organisée par la commission nationale anticorruption (National Anti-Corruption Commission-NACC) de la Thaïlande, en collaboration avec la Banque mondiale et Transparency International – section de la Thaïlande. Plus de 300 délégués de la Thaïlande et de quinze autres pays y ont pris part, notamment le directeur de pays de la Banque mondiale, le président du réseau anticorruption de la Thaïlande (secteur privé), le président de l’Instance centrale de prévention de la corruption (ICPC) du Maroc, le président du secteur national des résultats clés (National Key Result Areas) de la Malaisie, des représentants de l’institut de recherche sur les systèmes de santé (Health Systems Research Institute) de la Thaïlande, de même que de nombreux universitaires de partout dans le monde.



L’APNAC Zambie organise un atelier sur la lutte contre la corruption

À la suite des élections générales et présidentielles au pays, l’APNAC Zambie a organisé, du 16 au 18 décembre 2011, une séance de formation visant à renforcer les capacités des membres, anciens et nouveaux. Cette séance de formation a eu lieu au Lake Safari Lodge, à Siavonga, et visait principalement à renforcer les capacités des députés dans la lutte contre la corruption. Cette section a également profité de l’occasion pour promouvoir le rôle de l’APNAC dans cette lutte. Parmi les sujets de l’atelier, citons : comment et pourquoi la corruption doit être enrayée; les lois et les institutions; et la surveillance et l’examen des activités parlementaires.



Activités entourant la Journée internationale de lutte contre la corruption en Zambie

Le 9 décembre 2011, l’APNAC Zambie s’est joint au reste du monde pour reconnaître la Journée internationale de lutte contre la corruption, qui s’est déroulée sous le thème Corruption. Votre NON compte. Les activités étaient chapeautées par un comité organisateur formé de représentants de la Commission anticorruption, de l’agence du revenu de la Zambie, de la Commission des droits de la personne, de Caritas Zambia et de l’APNAC Zambie. Bon nombre d’activités étaient prévues, dont des ralliements publics, la distribution d’information, des diffusions dans les médias et une marche. Quel bon présage des années à venir!


GOPAC sur Twitter

Suivez @GOPAC_FRA sur Twitter et assurez-vous de connaître les dernières nouvelles et toute l’information sur GOPAC et les activités anticorruption partout dans le monde.


Copyright © 2012 Organisation mondiale des parlementaires contre la corruption (GOPAC), All rights reserved.
Email Marketing Powered by Mailchimp