Copy
Communiqué de Presse

Viol filmé et diffusé sur internet:
l'urgence de reconnaître et punir le revenge porn

 

Dimanche soir, une vidéo qui montre le viol d’une jeune fille par deux hommes a été diffusée sur les réseaux sociaux. En plus d’un viol, crime puni par la loi, il s’agit d’un nouveau cas de “revenge porn”, ou cyber viol, persécution sexiste qui consiste à poster sur internet des photos, vidéos ou montages dénudés, voire pornographiques, d'une personne - presque toujours une fille ou une femme - sans son consentement, dans le but de la menacer, de l’humilier ou de se venger. Il s’agit avant tout de la volonté de détruire, de punir une fille ou une femme qui tente d’échapper à la volonté de toute puissance de l’agresseur.

 

Une enquête a été ouverte par le Parquet d’Evry, alors que la vidéo était encore en ligne, après avoir été largement diffusée sur Snapchat puis sur Facebook.

 

Ce phénomène méconnu, parfois banalisé et encore trop rarement interprété pour ce qu’il est, une violence patriarcale, a fait l’objet d’une loi en Israël en janvier 2014 puis en Grande-Bretagne en février 2015. En France, le flou règne toujours. Très rares sont les victimes qui savent qu’elles peuvent porter plainte (le revenge porn étant constitutif d’une atteinte à l’image de la personne). Et quand une plainte est déposée, la condamnation -si condamnation il y a- ne retient pas le caractère sexiste du délit. Encore une fois, la victime a honte, alors qu’elle n’est en aucun cas responsable.

 

Osez le féminisme ! attend que les présumés coupables soient poursuivis pour le viol de cette jeune fille mais également pour la diffusion de la vidéo et que la victime soit prise en charge pour le double traumatisme qu’elle a vécu.

 

Cette vidéo n’est pas isolée, le nombre de cas similaires rapportés est de plus en plus important, avec des conséquences traumatiques très graves pour les victimes, et une grande et durable mise en danger. Les agresseurs les livrent de fait au sadisme d’autres agresseurs, avec la dimension virale d’internet. C’est pour cela qu’Osez le féminisme ! prépare une campagne sur le thème du cyberviol dit “revenge porn”, pour sensibiliser l’opinion à ce sujet, informer les victimes de leurs droits, et interpeller les pouvoirs publics.

Share
Tweet
Forward
Copyright © Osez le féminisme!, All rights reserved.
Pour suivre toutes nos actus: