Copy
#LibertadParaBelen
View this email in your browser

Soutenons Belén, argentine condamnée à 8 ans de prison pour un avortement supposé

Le 19 avril dernier, Belén, jeune femme de 27 ans, a été condamnée à 8 ans de prison par le tribunal de Tucuman en Argentine pour un avortement supposé, requalifié en “homicide doublement aggravé sur ascendant et trahison”. Osez le Féminisme ! s’insurge contre cette condamnation et affirme son soutien à la Campagne Nationale pour le Droit à l'Avortement Légal, Sûr et Gratuit en Argentine, qui lance aujourd’hui une campagne de soutien à Belen. Osez le Féminisme ! rappelle la nécessité de défendre le droit des femmes à disposer de leur corps et à accéder à l’IVG en toute sécurité.

Le 21 mars 2014, Belen est arrivée aux urgences de l'hôpital Avellaneda de Tucumán avec des douleurs abdominales. Orientée vers le service de gynécologie, elle a été interrogée sur les causes de l'hémorragie et les médecins lui ont indiqué qu'elle avait fait une fausse couche. Belen a toutefois été accusée ultérieurement, par le personnel hospitalier et la police, d'avoir expulsé un fœtus dans les toilettes à la suite d’un avortement clandestin supposé.

Ces professionnels de santé ont rompu le secret médical et dénoncé une patiente à la police. Des médecins ont interrogé cette femme comme s'ils étaient des juges, des infirmiers lui ont présenté le fœtus dans une boite et un policier l'a insultée et agressée sexuellement. Arrêtée et détenue depuis sans condamnation ferme, sans aucune preuve de son intention d’avorter, Belen est la victime d’une alliance insupportable entre les professionnels de santé de l'hôpital de Tucumán, la Garde Policière de l’hôpital et le système judiciaire de la ville.

Toute femme qui arrive à l’hôpital doit être protégée par le secret professionnel, qui au coeur de la relation entre patient-e-s et soignant-e-s. Le droit à la santé de cette jeune femme, son droit d’être protégées de tortures et de mauvais traitements, son droit à la confidentialité des données médicales et à un procès juste ont été totalement bafoués.

La Campagne Nationale pour le Droit à l'Avortement Légal, Sûr et Gratuit, qui rassemble plus de 300 organisations en Argentine, lance aujourd’hui une campagne pour exiger l’annulation des poursuites et la libération immédiate de Belen autour du slogan “LibertadParaBelén. Elle demande également la légalisation de l’IVG en Argentine. Osez le Féminisme ! s’associe à cette campagne, qui démarre à 17H heure française, et soutient le combat des femmes argentines pour être libres.

La criminalisation de l’avortement répond à une logique de contrôle du corps des femmes, sous l’influence des forces réactionnaires et religieuses. Elle est la cause directe de l’hospitalisation de 5 millions de femmes par an et du décès de 47 000 femmes suite à un avortement clandestin. Permettre l’accès à l’IVG dans les meilleures conditions est un enjeu de liberté individuelle et de santé publique, et nous nous battrons sans relâche pour le défendre.

Partagez le communiqué de presse d'Osez le féminisme !
J'y vais
Retweetez @campabortolegal, @porabortolegal et @osezlefeminisme !

Utilisez les hashtag #LibertadParaBelen et #AbortoLegal
Je tweete
Partagez le visuel de la campagne !
Je télécharge le visuel
Copyright © 2016 Osez le féminisme !, All rights reserved.


Want to change how you receive these emails?
You can update your preferences or unsubscribe from this list