Copy
Visitez le site, www.mining.ca.

Dans ce numéro :

Zoë Yujnovich prend la tête de l’Association minière du Canada 

 
L’AMC est heureuse d’annoncer la nomination de Zoë Yujnovich, présidente et chef de la direction du plus grand producteur de minerai de fer du Canada, la Compagnie minière IOC, à titre de présidente du conseil d’administration de l’AMC pour un mandat de deux ans. Elle est la première femme à occuper ce poste depuis les débuts de l’association, il y a 78 ans. 
 
Mme Yujnovich remplace Ian Pearce, ancien président et chef de la direction d’Xstrata Nickel, qui a occupé le poste de président du conseil de l’AMC de juin 2012 jusqu’à sa démission de son poste chez Xstrata en mai 2013. Elle est une membre active du conseil d’administration de l’AMC et du comité exécutif depuis 2010, à titre de première vice-présidente.
 
Le nombre de femmes élues au conseil d’administration de l’AMC n’a fait qu’augmenter au fil des ans, mais la nomination de Zoë au poste de présidente du conseil est une étape importante et démontre le rôle grandissant des femmes dans le secteur minier. Nous aimerions remercier Ian pour son leadership au cours des années à titre de président et de membre de longue date du conseil. Nous souhaitons aussi la bienvenue à Mme Yujnovich dans ses nouvelles fonctions. 
 
« C’est un privilège d’avoir été élue au poste de présidente du conseil de l’Association minière du Canada par mes pairs de l’industrie. L’industrie minière est un important moteur économique et un employeur de premier plan pour le Canada. C’est pourquoi, à titre de présidente du conseil, je vais m’assurer que l’industrie continue de procurer ces avantages à tous les Canadiens en améliorant l’aspect concurrentiel du secteur et en maintenant son excellente réputation en matière de responsabilité d’entreprise. Pour y arriver, nous allons maintenir et mieux cibler la diversité en milieu de travail, ce qui permettra également à notre secteur d’affronter les défis en matière de ressources humaines. »
- Zoë Yujnovich, présidente et chef de la direction, IOC
 
Mme Yujnovich a commencé sa carrière en Australie pour Rio Tinto (Comalco Smelting) à titre d’ingénieur-gammiste en 1996 et a rapidement grimpé les échelons hiérarchiques. Après avoir occupé des postes tels chef d’équipe pour Comalco et analyste commerciale principale pour Rio Tinto Approvisionnement, elle s’est installée aux États-Unis où elle a assumé des fonctions de direction, notamment chez Quadrem et Kennecott Land, de 2000 à 2004. Mme Yujnovich est ensuite retournée en Australie pour travailler à titre de directrice des opérations d’installation pour la mine de fer Pilbara de Rio Tinto. De 2007 à 2008, elle a été choisie à titre de conseillère de l’administrateur général de Rio Tinto au siège social de l’entreprise, à Londres, en Grande-Bretagne. En 2008, elle est devenue présidente de Rio Tinto Brésil jusqu’à sa nomination chez IOC en 2009. 
 
« Le succès de Zoë dans l’industrie est la preuve de son talent et fait la lumière sur les possibilités de carrières intéressantes pour les femmes dans le secteur minier, soutient M. Gratton. Son expérience et ses connaissances seront un atout dans son poste de présidente du conseil de l’association nationale qui représente une des plus grandes industries minières au monde. » 
- Pierre Gratton, président et chef de la direction, AMC
 

Le groupe de travail sur la transparence a publié ses recommandations préliminaires 

 
Le Groupe de travail sur la transparence dans les industries extractives a publié le 14 juin, aux fins de commentaires du public, ses recommandations préliminaires sur la mise en Å“uvre de normes d'information obligatoires visant les sociétés d'exploitation minière canadiennes. Cette publication suit l'annonce faite par le premier ministre Stephen Harper préalablement au G-8 et concernant l'intention du Canada d'établir de nouvelles normes de transparence. 
 
Ce document est le fruit des efforts communs déployés pendant plus de neuf mois par les membres du Groupe de travail, à savoir l’AMC, l'Association canadienne des prospecteurs et entrepreneurs, Publiez Ce Que Vous Payez-Canada et le Revenue Watch Institute. Des consultations ont eu lieu d'un bout à l'autre du Canada avec des experts et des représentants de l'industrie, de la société civile et du gouvernement afin d'élaborer des recommandations préliminaires reflétant non seulement la volonté d'améliorer la gestion des recettes tirées des activités d'exploitation minière, mais également l'environnement réglementaire canadien, unique en son genre. 
 
« L'industrie minière canadienne est fermement décidée à améliorer la transparence en se mettant au diapason des normes mondiales. La présentation du cadre de référence préliminaire, élaboré en étroite coopération avec nos partenaires de la société civile, est une étape importante qui contribuera à réduire la corruption et à renforcer les capacités en matière de gouvernance, tout en mettant en lumière nos apports positifs dans les pays où nous exerçons des activités. » 
- Pierre Gratton, président et chef de la direction, AMC 
 
Le Groupe de travail sur la transparence dans les industries extractives espère obtenir d'autres commentaires d'une grande diversité de parties prenantes et de gouvernements sur les recommandations préliminaires, afin de pouvoir mettre au point les recommandations cet automne. Les recommandations préliminaires et un document d'information sont accessibles sur www.mining.ca
 

Première récipiendaire de la bourse d’études en économie des minéraux annoncée 

 
L’AMC et ses membres ont le plaisir d’annoncer que Briana Brownell a été sélectionnée pour devenir la première récipiendaire de la bourse commémorative Paul Stothart en économie des minéraux 2013 (3,500 $). 
 
Briana, qui faisait partie d’un groupe de candidats hautement qualifiés, s’est imposée comme la meilleure étudiante en finance et en économie. Elle est actuellement inscrite au programme de maîtrise ès arts en économie de l’Université Carleton et a obtenu son baccalauréat en sciences des mathématiques de l’Université de la Saskatchewan. 
 
Briana est originaire de la Saskatoon et comprend le rôle important que joue l’industrie des minéraux et des métaux dans sa province. En 2010, Briana a dirigé la création d’un indice de réputation d’entreprise dont le but était de mesurer l’impression des résidents de la Saskatchewan à l’égard des grandes entreprises de la province, notamment BHP Billiton, Cameco et Potash Corporation, sur des aspects tels que l’environnement et l’emploi. L’année dernière, le Conseil des ressources humaines autochtones a demandé à Briana de l’aider à élaborer un outil d’évaluation qui permettrait aux employeurs d’évaluer et d’améliorer l’intégration des Autochtones canadiens au sein de leur personnel. Ces accomplissements prouvent que Briana possède une solide connaissance de certaines des principales priorités de notre industrie, plus particulièrement des problèmes de main-d’œuvre et de l’environnement.

La bourse a été établie en 2012 grâce à la générosité des entreprises membres de l’AMC à la mémoire du regretté Paul Stothart, ancien vice-président des Affaires économiques de l’Association minière du Canada. La bourse sera remise chaque année à un(e) étudiant(e) d’une université canadienne qui est animé de la même passion et possède les mêmes talents pour l’économie des minéraux que notre collègue Paul. 
 

Des médailles du jubilé de diamant de la reine Elizabeth II décernées lors de l’assemblée générale annuelle de l’AMC 

 
Roberta Jamieson, présidente et chef de la direction de Indspire, a remis des médailles du jubilé de diamant de la reine Elizabeth II à Kara Flynn, vice-présidente, Affaires gouvernementales et publiques chez Syncrude Canada et Gordon Peeling, ancien président et chef de la direction de l’AMC, en reconnaissance de leur contribution à l’avancement de partenariats avec les communautés autochtones dans l’industrie des ressources naturelles. Indspire figure parmi les organismes partenaires invités par le gouvernement fédéral à mettre des candidats en nomination pour cet honneur national. 
 
Au cours de sa présentation, Mme Jamieson a fait mention des mesures progressistes prises par la société Syncrude Canada en matière de participation autochtone, de même que de l’engagement personnel considérable de Mme Flynn au sein d’organismes axés sur les communautés autochtones, dont le Conseil canadien pour le commerce autochtone où elle siège à titre de membre et de secrétaire au conseil d’administration. 
 
M. Peeling a été honoré pour son travail de longue haleine à l’échelle des relations avec les Autochtones dans le secteur minier tout au long de son mandat pour l’AMC et par la suite. En 2009, sous sa direction, l’AMC a signé un protocole d’entente avec l’Assemblée des Premières Nations afin de favoriser le développement économique et commercial des Premières Nations au sein du secteur minier. Toujours présent chez Indspire, société dont il est membre du conseil d’administration, M. Peeling demeure grandement investi dans les programmes autochtones. 
 
Les médailles du jubilé de diamant de la reine Elizabeth II soulignent le 60e anniversaire de l’accession au trône de Sa Majesté, la reine Elizabeth II. Ces médailles commémoratives servent également à honorer les apports et réalisations de 60 000 Canadiens en lien avec un large éventail d’activités.
 

Début de la période d’inscription pour le congrès annuel de la CAMA (21e édition) 

 
La période d’inscription est maintenant en cours pour la 21e édition du congrès annuel de la Canadian Aboriginal Minerals Association (CAMA), laquelle aura lieu à Vancouver, du 3 au 5 novembre 2013. Le thème cette année : « Valeurs d’exploration et décisions d’exploitation : maximiser les ressources communautaires et minérales de l’industrie minière pour le bien de tous ». Essentiellement tenu à titre de principal congrès autochtone sur le secteur des minéraux au Canada, l’événement est commandité et soutenu par de nombreux membres de l’AMC et d’autres associations de l’industrie. 
 
Des conférenciers viendront discourir sur une grande variété de sujets, y compris l’éducation et la formation de la jeunesse autochtone, l’élaboration d’ententes de participation et les diverses façons de favoriser la prospérité de tous au sein de l’industrie des minéraux. 
 
La CAMA est un organisme autochtone à but non lucratif qui cherche à approfondir sa compréhension de l’industrie des minéraux, des activités minières autochtones et des intérêts cruciaux des communautés autochtones en matière de terres et de ressources. Pour vous inscrire à cet événement, veuillez visiter le site

Membres de l’AMC classés parmi les 50 meilleures entreprises citoyennes au Canada 

 
Dans sa dernière parution, Corporate Knights a nommé huit membres de l’Association minière du Canada au sein de son palmarès 2013 Best 50 Corporate Citizens of Canada (50 meilleures entreprises citoyennes du Canada). Nous tenons à féliciter les récipiendaires de cette importante distinction, soit Teck Resources, Société aurifère Barrick, Suncor Energy, Inmet Mining (désormais First Quantum), Kinross Gold, IAMGOLD, les mines Agnico-Eagle et Stantec. 
 
Les entreprises ayant des revenus d’au moins 2 milliards de dollars et employant 2 000 travailleurs en 2011 ont été évaluées selon des indicateurs environnementaux, sociaux et gouvernementaux provenant de sources publiques. Ces indicateurs comprennent, sans s’y limiter, la productivité en matière d’énergie, de charbon et d’eau ainsi que le pourcentage de femmes et de personnes issues des minorités au sein des conseils d’administration. 
 
Corporate Knights a également inclut trois membres de l’AMC dans son classement Canada’s Top Foreign Corporate Citizens (meilleures entreprises citoyennes étrangères au Canada) : ArcelorMittal Mines Canada, Shell Canada et Vale Canada. Cette liste regroupe des entreprises menant d’importantes activités au Canada et qui sont à l’avant-garde en tant qu’entreprises citoyennes bien que leurs sièges sociaux soient situés à l’étranger. Pour en savoir plus à ce sujet, visitez le site

IAMGOLD et Teck figurent sur la liste des 50 entreprises les plus socialement responsables

 
Deux membres de l’AMC, IAMGOLD et Teck Ressources Ltée (Teck), figurent sur la liste du 5e palmarès annuel des 50 entreprises les plus socialement responsables au Canada, établi par la revue Maclean's et Sustainalytics.
 
Les entreprises sont évaluées par Sustainalytics—un chef de file mondial de l’analyse de la durabilité—sur leur performance selon un ensemble de critères environnementaux, sociaux et de gouvernance. Ce qui est particulièrement intéressant pour l'AMC, c'est que Sustainalytics a reconnu son initiative, Vers le développement minier durable (VDMD), ainsi que ses travaux sur la gestion des résidus miniers comme particulièrement utiles pour repérer les chefs de file de l'industrie minière du Canada. 
 
IAMGOLD a été reconnue pour ses travaux actuels visant à concevoir un programme de gestion de la biodiversité à l'échelle de l'entreprise, ainsi que pour la mise en place d'un programme important de gestion des résidus miniers, conforme au Guide de gestion des parcs à résidus miniers de l'AMC, considéré comme la référence des meilleures pratiques de l'industrie. 
 
« Les rapports de IAMGOLD prévus par l'initiative de l'Association minière du Canada, Vers le développement minier durable (VDMD), nous ont indiqué que l'entreprise gère proactivement et systématiquement les risques associés à ses parcs à résidus. L'initiative VDMD fournit des renseignements précieux et détaillés sur une question qui peut poser des risques d'atteinte à la réputation et des risques opérationnels importants aux sociétés minières et à leurs actionnaires.» 
- Irene Sosa, analyste principale, Sustainalytics
 
Teck a été reconnue pour ses solides pratiques d'engagement communautaire, particulièrement à l'égard des femmes et des groupes vulnérables. De plus, la société Teck a été reconnue pour sa collaboration avec des organisations internationales et des ONG pour son programme Zinc and Health, lequel vise à réduire la mortalité infantile et les maladies issues d'une carence en zinc. 
 
« La société Teck a fait de l'engagement communautaire sa priorité absolue, et figurer sur cette liste est une façon de reconnaître sa réussite dans ce domaine. C'est aussi un aspect dans lequel Teck se distingue, dans le cadre de notre initiative Vers le développement minier durable, comme en témoignent les excellents résultats obtenus par la société dans les indicateurs de rendement des Relations avec les Autochtones et les collectivités », affirme Pierre Gratton, président et chef de la direction de l'AMC.

À propos de l’Association minière du Canada
 
L’Association minière du Canada est l’organisme national qui représente l’industrie minière canadienne. Ses membres, qui sont responsables de la majeure partie de la production canadienne de métaux de base et précieux, d’uranium, de diamants, de charbon métallurgique, de pétrole extrait des sables bitumineux et de minéraux industriels, sont présents dans les secteurs de l’exploration minérale, de l’exploitation minière, de la fonte, de l’affinage et de la fabrication de produits semi-finis.
 
Visitez notre site Web ici   â€¢   Suivez-nous sur Twitter
Copyright © 2013 Mining Association of Canada, All rights reserved.
unsubscribe from this list    update subscription preferences