Copy
GTIC Synthèse de la recherche | Numéro 19 | 15 juin 2021
Spotlight on CITF-funded Research

Pleins feux sur la recherche financée par le GTIC

Une nouvelle étude pour surveiller la COVID-19, ainsi que l’innocuité et l’efficacité vaccinales chez les enfants et les adolescents du Canada

Le Groupe de travail sur l’immunité face à la COVID-19 (GTIC) et le Groupe de référence sur la surveillance des vaccins (GRSV) financent une nouvelle étude pancanadienne pour surveiller les effets de la COVID-19, de même que l’innocuité et l’efficacité des vaccins contre cette maladie chez les enfants et les adolescents. L’étude sera réalisée par l’entremise du réseau du Programme canadien de surveillance active de l’immunisation (IMPACT), qui assure la surveillance continue de multiples vaccins pédiatriques depuis plus de 30 ans.

Pour en savoir plus

Publications de nos experts

De faibles taux d’anticorps après une dose du vaccin de Pfizer-BioNTech chez les patients en hémodialyse

Le risque de décès causés par la COVID-19 s’élève à 25 % chez les patients en hémodialyse, une proportion beaucoup plus élevée que dans la population générale. Le système immunitaire déprimé des patients en hémodialyse est l’une des raisons qui expliquent ce phénomène. Puisque les patients en hémodialyse ne faisaient pas partie des études cliniques de Pfizer-BioNTech, on ne sait pas s’ils acquièrent une forte réponse immunitaire après la vaccination. Dans un récent article du Journal de l’Association médicale canadienne (JAMC), le Pr Andrés Finzi, un chercheur de l’Université de Montréal financé par le GTIC, et la Dre Rita Suri, l’auteure principale de l’Université McGill, épaulés par une équipe de chercheurs, révèlent une réponse des anticorps limitée après la première dose du vaccin de Pfizer-BioNTech chez les patients en hémodialyse par rapport à celle des sujets témoins en santé. L’équipe suivra ces sujets pour déterminer si leur réponse immunitaire s’améliore après la seconde dose.

Pour en savoir plus

« Maintenir l’ordre établi n’est pas envisageable » : délibérations d’une discussion virtuelle internationale sur les soins de longue durée en période de COVID-19

La pandémie de COVID-19 a été particulièrement dévastatrice pour les résidents en soins de longue durée (SLD) et leur communauté. C’est pourquoi des chercheurs, des cliniciens et des experts des politiques du monde entier, y compris le Pr Andrew Costa, le Dr George Heckman et le Pr John Hirdes, des chercheurs financés par le GTIC, se sont rencontrés dans le cadre d’une conférence virtuelle pour traiter d’enjeux importants liés aux SLD en contexte de COVID-19 et élaborer des recommandations stratégiques pratiques. Cet article, publié dans The Journal of the American Medical Directors Association (JAMDA), résume les thèmes de la rencontre et formule des recommandations afin que les personnes âgées évoluent dans un milieu sécuritaire et favorable.

Pour en savoir plus

Une seule dose du vaccin de Pfizer-BioNTech contre la COVID-19 entraîne une réponse vigoureuse, particulièrement chez les personnes infectées antérieurement

Des scientifiques de l’Université de Montréal, y compris la Dre Cécile Tremblay et deux chercheurs financés par le GTIC, le Dr Daniel Kaufmann et le Pr Andrés Finzi, ont réalisé une étude approfondie sur la réponse immunitaire contre le SRAS-CoV-2 trois semaines après une seule dose du vaccin de Pfizer-BioNTech contre la COVID-19. Ils rendent compte d’une réponse vigoureuse, particulièrement chez les personnes qui ont déjà été infectées par la COVID-19. L’étude, publiée dans Cell Host and Microbe, appuie la stratégie d’espacement des doses en raison de la rareté des vaccins, pour commencer par assurer la vaccination partielle d’une plus forte proportion de la population.

Pour en savoir plus

Ce n’est pas fini tant que ce n’est pas fini : la prévalence des symptômes au long cours chez les personnes atteintes d’une COVID-19 diagnostiquée

Un groupe de chercheurs, y compris la Dre Angela Cheung, financée par le GTIC, a réalisé une analyse systématique pour observer la prévalence des symptômes post-COVID-19 à court terme (de quatre à 12 semaines après un diagnostic de COVID-19) et à long terme (plus de 12 semaines après le diagnostic). Dans cette prépublication, qui n’a donc pas encore été approuvée par un comité de lecture, les chercheurs indiquent que la plupart des patients ayant souffert d’une COVID-19 confirmée continuent d’éprouver au moins un symptôme à court terme (83 %) et à long terme (56 %) après le diagnostic initial. Cette constatation a des conséquences importantes sur les ressources qu’octroieront les systèmes de santé mondiaux et les organisations sanitaires nationales et internationales au soutien des personnes éprouvant des symptômes post-COVID-19.

Pour en savoir plus
International Research Review

Revue de la recherche internationale

La protection des enfants contre la COVID-19

Dans une courte communication de The JAMA Patient Page, les parents reçoivent de l’information utile sur les vaccins contre la COVID-19 chez les enfants. Il est démontré que le vaccin de Pfizer-BioNTech est sécuritaire et efficace chez les enfants de 12 ans et plus, tandis que d’autres vaccins sont en cours d’étude chez les plus jeunes ou sont en attente d’approbation par les organismes de réglementation. La vaccination permet d’éviter les formes graves de la maladie, particulièrement chez les enfants qui sont atteints d’autres problèmes de santé. Puisque les vaccins ne sont pas encore offerts chez les enfants de moins de 12 ans, le respect des mesures sanitaires (p. ex., la distanciation sociale) continue d’être important pour réduire le risque de transmission aux enfants ou par les enfants. Il est également important de vacciner les adultes qui entourent les enfants afin d’établir une immunité communautaire et d’ainsi protéger les enfants non vaccinés.

Pour en savoir plus, en anglais

L’immunité semble prolongée chez les personnes qui ont déjà contracté la COVID-19

Des données à long terme ont été colligées sur la durabilité de la réponse des anticorps chez les personnes qui ont souffert de la COVID-19. Dans une récente prépublication, une équipe dirigée par un chercheur de l’Université Rockefeller, le Dr Michel Nussenzweig, a rendu compte de l’immunité de 63 personnes après une COVID-19 grave jusqu’à 12 mois après l’infection. Selon les auteurs, l’immunité de ces patients semble prolongée, et ceux qui ont reçu un vaccin à ARNm contre la COVID-19 acquerront une réponse immunitaire protectrice contre la plupart des variants du SRAS-CoV-2 à surveillance rehaussée en circulation.

Pour en savoir plus

Les vaccins contre la COVID-19 : six mois et deux milliards de doses plus tard

Le 8 décembre 2020 à 6 h 30, le premier vaccin contre la COVID-19 était injecté à une Britannique de 90 ans au Royaume-Uni. Six mois plus tard, plus de deux milliards de doses ont été administrées dans le monde. Dans ce contexte, la revue scientifique Nature répond à des questions fondamentales sur les vaccins, alors même que les pays se dépêchent de vacciner leurs citoyens et que les variants viraux se propagent dans le monde.

Pour en savoir plus

Nouveau traitement contre la COVID-19 à l’horizon : fabrication d’un vaporisateur nasal contre les anticorps IgM

Étant donné le rythme soutenu de la pandémie de COVID-19, on constate un intérêt accru envers les traitements complémentaires aux vaccins sur le marché. Plusieurs traitements à base d’anticorps anti-SRAS-CoV-2 ont été approuvés en vue d’une utilisation d’urgence, mais la résistance virale constitue un énorme défi en raison des variants en émergence. D’après une récente étude publiée dans Nature, la fabrication d’un nouvel anticorps IgM administré dans le nez sous forme de vaporisateur neutralise le SRAS-CoV-2 et tout un éventail de variants en émergence avec plus d’efficacité que les traitements antérieurs à base d’IgG, y compris les variants à surveillance rehaussée alpha (d’abord décelés au Royaume-Uni), bêta (d’abord décelés en Afrique du Sud) et gamma (d’abord décelés au Brésil).

Pour en savoir plus

Vaincre la langueur pandémique

Bande dessinée grâce à xkcd.com

Partagez!

Vous connaissez des décideurs ou des chercheurs qui pourraient être intéressés par les plus récents résultats de nos recherches? Veuillez partager ce courriel et encouragez-les à s'inscrire!

Inscrivez-vous

Avez-vous une publication que nous devrions recenser ou connaître? Transmettez-la-nous, à research@covid19immunitytaskforce.ca

Twitter
Facebook
LinkedIn
Website
Copyright © 2021 COVID-19 Immunity Task Force | Groupe de travail sur l’immunité face à la COVID-19, All rights reserved.


Want to change how you receive these emails?
You can update your preferences or unsubscribe from this list.

Email Marketing Powered by Mailchimp