Copy
HIVER 2011
Infolettre du 21 décembre 2011

Table des matières

FLASH INFO

Le site Web de l’AFBL
fait peau neuve!

Voyez le site au
http://www.afbl.info

 
1,3 M $ pour la promotion
de la culture forestière

Pour plus d’infos »»
 
Exposition Matières
et Mémoires Artistes et métiers du bois

Pour plus d'infos »»

Vidéoconférences
Colloques du SCF-CFL 2011

Pour plus d’infos »»

Vidéo
« Les arbres sont la solution »

http://vimeo.com/20612028

La culture forestière
au Bas-St-Laurent

Pour plus d'infos »»

Guide de vulgarisation
et de visualisation
des traitements sylvicoles

Pour plus d'infos »»

Un nouveau président pour l’Association forestière

Depuis l’Assemblée générale annuelle de l’Association forestière bas-laurentienne tenue en juin dernier, c’est dorénavant monsieur Martin Bélanger , ingénieur forestier au Groupement forestier de Témiscouata, qui occupe le poste de président. Il succède à monsieur Normand Simard, ingénieur forestier chez Groupe Lebel, qui a été président de l’Association forestière de la Rive-Sud pendant 10 ans (1999-2000 à 2008-2009), pour ensuite poursuivre en occupant la présidence de la nouvelle l’Association forestière bas-laurentienne durant ses 2 premières années d’existence comme nouvelle entité (2009-2010 et 2010-2011). Bravo à l’ancien et bienvenue au nouveau président!
 
Les administrateurs formant le conseil d’administration de l’association forestière pour l’année 2011-2012 sont listés dans la section ASSOCIATION/ÉQUIPE du site Web de l’AFBL.

Nouveaux ateliers éducatifs au primaire et au secondaire

C’est toujours d’une manière concrète que les naturalistes de l’organisme présentent la forêt aux jeunes de 5 à 17 ans dans les écoles. Huit ateliers différents ont été développés au fil des années de façon à rejoindre les jeunes selon leur niveau scolaire. Toujours soucieuse de répondre aux besoins du milieu scolaire en offrant des thématiques diversifiées touchant aux multiples facettes de la forêt, l’AFBL a sorti de ses fourneaux deux nouveaux ateliers cette année.

Destiné au 1er cycle du primaire, l’atelier « La faune déguisée par les 4 frères Saison » permet aux jeunes d’explorer les fascinantes adaptations de la faune et de la flore pour affronter les saisons en milieu forestier. Étant continuellement en action, les jeunes sont à un moment invités à associer des moyens de locomotion utilisés par la faune à divers modes de déplacement utilisés par l’humain tel que raquettes, traîneau, etc. Ou encore, après avoir appris que certains animaux migrent, les élèves explorent des stratégies d’adaptation au temps froid. Par exemple, ils comparent une fourrure d’été et une fourrure d’automne ou comptent les rares battements cardiaques de l’ours en léthargie pendant l’hiver.

Forte de deux saisons d’animations au secondaire avec l’atelier scientifique «Les propriétés physiques et mécaniques du bois», l’AFBL poursuit cette année son entrée au secondaire avec le nouvel atelier intitulé «Une forêt de métiers... trouve ta branche! ». Permettant d’explorer une grande diversité de métiers de la forêt et du bois, cet atelier destiné aux 15 à 17 ans se vit en deux temps. À l’aide d’une présentation audio-visuelle dynamique, plus de 20 métiers sont exposés, répartis en quatre secteurs : 1) l’écotourisme et le plein-air, 2) la conservation et la protection, 3) l’aménagement de la forêt, 4) la transformation du bois. Durant l’atelier, quelques travailleurs passionnés rencontrent virtuellement les jeunes, en témoignant de leur expérience dans de courtes capsules vidéo. Puis, les jeunes entrent en action, expérimentant 3 stations faisant découvrir des univers sonores de milieu de travail, des instruments de travail et en réalisant un inventaire faune-forêt.

Sapin naturel ou artificiel?

À première vue, il semble que le choix d’un sapin artificiel soit la meilleure décision pour plusieurs gens. Pourquoi couper un sapin naturel, qui contribue à améliorer la qualité de l’air, alors qu’un arbre artificiel fait de plastique recyclé pourrait permettre de sauver un arbre et en plus, de durer plusieurs années?

Une étude réalisée par le groupe Ellipsos (www.ellipsos.ca) de Montréal, portant sur l’analyse du cycle de vie des sapins de Noël, révèle pourtant qu’un arbre de Noël artificiel devra être utilisé pendant au moins 20 ans, afin d’avoir aussi peu d’impact sur l’environnement que le sapin de Noël naturel. La moyenne de la durée de vie d’un arbre artificiel, établi pour l’Amérique du Nord, est de 6 ans. (tiré de : MALENFANT, Denis, 2011. Impact CO2 de l’arbre de Noël.  Fiche technique no 1, Janvier 2011, Atelier sur les propriétés physiques et mécaniques du bois, Comité sectoriel des industries de la transformation du bois.)

En conclusion : si vous êtes un fervent partisan du sapin artificiel, conservez-le le plus longtemps possible avant de l’envoyer aux ordures! Pour lui donner un dernier souffle, voici une idée : réutilisez les branches synthétiques en les attachant autour de votre porte d’entrée ou sur votre galerie pour en faire une décoration de Noël extérieure. Usez de votre imagination!

Meilleurs vœux pour Noël

À l’aube de la période des Fêtes, nous vous souhaitons de saisir le temps qui passe pour vous retrouver en forêt, reprendre contact avec la nature hivernale et vous imprégner des odeurs de cette saison féérique!
De Joyeuses Fêtes à tous, et merci pour votre soutien!

L’équipe de l’Association
forestière bas-laurentienne
Appuyez les activités de l’Association forestière bas-laurentienne. Vous pouvez soutenir l’AFBL de diverses façons : en devenant partenaire financier de l’organisme,  en devenant membre ou en donnant du temps comme bénévole.


La publication de l’infolettre L’Orée des bois est rendue possible grâce au soutien financier du Ministère des Ressources naturelles et de la Faune.

Copyright © 2011
*|LIST:COMPANY|*,
Tous droits réservés.

Email Marketing Powered by Mailchimp