Voici votre Lettr'Optimiste du jour

« Il y a un conformisme social à être pessimiste »

DrLejoyeuxLe Dr Michel Lejoyeux est professeur de psychiatrie à Paris-VII, directeur des services de psychiatrie et d’addictologie des hôpitaux Bichat et Maison-Blanche. Il vient de publier « Réveillez vos désirs » (Plon).

- LE FIGARO : La capacité à espérer vous semble-t-elle en difficulté aujourd’hui ? Et si oui, pourquoi?

– Michel LEJOYEUX : Il y a, je crois, un conformisme social à être pessimiste. Mais aussi des mécanismes psychologiques: les retombées successives d’informations négatives reprises sans cesse dans les médias, la tendance naturelle à dire plus facilement des choses décourageantes, la plus grande facilité à se remémorer des événements tristes… tout cela finit par éroder nos raisons d’espérer. Et les plus anxieux d’entre nous ont une réelle porosité à ce pessimisme ambiant. Ils s’attendent au pire en permanence, tentant ainsi de le maîtriser, mais, n’amenant aucune solution, ils ne font qu’augmenter leurs hormones du stress, ce qui est toxique. Aujourd’hui, la psychologie moderne montre que seul un mélange de foi, de volonté et d’espérance – des mots qu’employait le général de Gaulle pour motiver les recrues de la France libre – peut réellement changer les choses.

- Quelles sont les conditions d’une telle forme d’optimisme ?

– Il me semble que nous avons, tous, plus d’espoir que nous ne croyons, car celui-ci tient à la force de nos désirs, et notre machine à créer du désir, si nous l’utilisons, ne s’use pas. Cependant, pour pouvoir espérer, trois éléments sont nécessaires: d’abord, il faut se sentir en sécurité ; celui qui est menacé doit d’abord se dégager d’une telle oppression. Ensuite, il faut être avec les autres, l’isolement nourrit généralement peu la capacité à espérer. Enfin, il faut avoir de la mémoire. L’espoir ne se décrète pas dans l’ici et maintenant mais naît du fait qu’ayant fait la paix avec son passé on peut se remémorer ses réussites, ses succès.

- Pourquoi nos désirs sont-ils des clés qui, selon vous, peuvent faire grandir l’espérance en nous ?

– Ce ne sont pas les désirs très «exotiques» (devenir quelqu’un d’autre, vivre dans un pays idéal…) qui nous portent le plus mais au contraire les désirs à notre portée. Ces «plaisirs minuscules» dont parlait Philippe Delerm ou La Liste de mes envies de Grégoire Delacourt nous renseignent sur ce qui fait sens pour nous, répond à nos valeurs et nous satisfait, alors que les «grands espoirs» nés de désirs impossibles, trop hauts, peuvent nous épuiser et sont souvent sources de découragement.

- Vous osez aussi dire qu’il y a une part de volonté ?

– Oui, car l’espoir est tout sauf l’attente. Il est le résultat de petits désirs qu’on parvient à porter et à vivre. Ceux-ci impliquent des moments d’attention, de conscience. La volonté est presque devenue un mot tabou en médecine ou en psychologie. De même, alors que l’espérance est notre oxygène, notre drogue en libre accès qui nous porte dans les moments difficiles, la science moderne s’en méfie autant que de la foi. Elle préfère l’appeler «optimisme» ou «anticipation positive»!

- Quel «travail intérieur» peut permettre d’y accéder ?

– Il faut déjà bien être au clair avec soi en connaissant ses désirs. Ensuite, attendre qu’on vous devine rend malheureux. Lorsqu’on a envie de quelque chose, il faut oser le demander. Exprimer ses envies, ses projets, c’est déjà les faire exister.

Par Pascale Senk – le 28/11/2014

Source : sante.lefigaro.fr/actualite/2014/11/28/23112-il-y-conformisme-social-etre-pessimiste

Et vous, qu’en pensez-vous ?
Vous pouvez partager vos réactions en laissant un commentaire.



Lire l'article sur le site et laisser un commentaire...
 
 
Si vous avez manqué les précédentes "Lettr'Optimiste"...
L’entrepreneur et l’optimiste croient au pouvoir de la volonté et de l’action
Manifestations optimistes en vue
L’optimisme à la radio
Cultivez et partagez l’optimisme


Adhérez à la Ligue des Optimistes de France !
En adhérant à la Ligue des Optimistes de France, vous marquez votre soutien aux valeurs de l’optimisme et à notre association. 
Vous recevrez un pin’s au logo souriant de la Ligue, vous serez tenu au courant de nos activités (conférences, formations, publications...) et vous pourrez y participer à des conditions avantageuses.
Pour rejoindre notre mouvement, cliquez ici
Partagez la Lettr'Optimiste
 
Like La Lettr'Optimiste - « Il y a un conformisme social à être pessimiste » on Facebook share on Twitter Google Plus One Button

Adresse de la Rédaction
Lettr'Optimiste - Yves de Montbron

Ligue des Optimistes de France
3, Bd Julien Potin
Neuilly sur Seine 92200
France

Add us to your address book


Se désabonner  | Mettre à jour mes informations
Copyright © 2014 Ligue des Optimistes de France, Tous droits réservés.