Voici votre Lettr'Optimiste du jour

Vivez mieux avec la ronronthérapie

Le chat domestique, comme la plupart des félins, du tigre à la panthère, émet une vibration profonde et caractéristique : le ronronnement.
Chez le chat heureux, c’est le sommeil et un état de félicité qui sont connus comme déclenchant les ronronnements. Ce ronronnement commence dès le plus jeune âge, et se poursuit très tard.

En analysant le spectre sonore d’un chat en train de ronronner, on découvre principalement des sons très graves, étagés sur des fréquences de 25 à 50 Hertz. Ce sont des fréquences basses, bien connues des musiciens et qui provoquent des émotions.

Des effets thérapeutiques étonnants
Il semblerait bien que les ondes émises par ce mystérieux bourdonnement propres aux félins ont un impact bienfaiteur sur le corps et l’esprit humain. L’apaisement, la sérénité, le réconfort que procurent les ronrons sont décrits par tous les possesseurs de chats.
C’est d’ailleurs l’effet psychologique qui, le premier, est apparu aux chercheurs dans les années 50. La production hormonale (la sérotonine) dans le cerveau est l’hypothèse privilégiée. Ses effets : soutien psychologique, anti-stress, anti-anxiété, favorisant l’endormissement et boostant les défenses immunitaires. On admet même que la ronronthérapie régule la tension artérielle et ralentit le rythme cardiaque (et en même temps diminue les risques d’infarctus).

Encore plus fort : des orthopédistes ont utilisé ces fréquences dans des cas de consolidation de fractures, ou pour soigner des arthroses délabrantes. Selon les résultats publiés, on obtient une accélération du processus de cicatrisation, et la création de tissus nouveaux. En un mot, ces ronronnements à basses fréquences auraient une action positive sur la récupération !

Que les allergiques aux poils se rassurent : pas besoin de posséder un chat pour profiter de ses bienfaits. Des enregistrements sont en vente sur internet. Au Japon, les « bars à chats » fleurissent même à tous les coins de rue : on peut s’y détendre après le travail, un verre à la main et un chat sur les genoux !

Et vous, qu’en pensez-vous ?
Avez-vous déjà expériemnté les effets bénéfiques de la ronronthérapie ?
Vous pouvez réagir en cliquant sur « Laisser un commentaire »



Lire l'article sur le site et laisser un commentaire...
 
 
Si vous avez manqué les précédentes "Lettr'Optimiste"...
10 conseils pour avoir le sourire
Aide-Mémoire Optimiste
Management : le pouvoir de l’optimisme
Les 10 valeurs de l’optimisme


Adhérez à la Ligue des Optimistes de France !
En adhérant à la Ligue des Optimistes de France, vous marquez votre soutien aux valeurs de l’optimisme et à notre association. 
Vous recevrez un pin’s au logo souriant de la Ligue, vous serez tenu au courant de nos activités (conférences, formations, publications...) et vous pourrez y participer à des conditions avantageuses.
Pour rejoindre notre mouvement, cliquez ici
Partagez la Lettr'Optimiste
 
Like La Lettr'Optimiste - Vivez mieux avec la ronronthérapie on Facebook share on Twitter Google Plus One Button

Adresse de la Rédaction
Lettr'Optimiste - Yves de Montbron

Ligue des Optimistes de France
3, Bd Julien Potin
Neuilly sur Seine 92200
France

Add us to your address book


Se désabonner  | Mettre à jour mes informations
Copyright © 2012 Ligue des Optimistes de France, Tous droits réservés.







Sent to <<Adresse Email :>> — why did I get this?
unsubscribe from this list | update subscription preferences
Ligue des Optimistes de France · 3, Bd Julien Potin · Neuilly sur Seine 92200 · France
Email Marketing Powered by Mailchimp