Compter pour aider :
Participez au Grand dénombrement des oiseaux de février

Partout dans le monde, des gens aident les oiseaux
en les comptant pour la science.
 
Pour diffusion le 30 janvier 2020

 
New York, NY, Ithaca, NY et Port Rowan, ON — Donnez de l’amour aux oiseaux en participant à la 23e édition du Grand dénombrement des oiseaux de février (GDOF). Cette année, le dénombrement commence le jour de la Saint-Valentin, soit le vendredi 14 février, et se termine le lundi 17 inclusivement. Des bénévoles de partout dans le monde comptent les oiseaux qu’ils observent sur une période d’au moins 15 minutes pendant au moins un jour du 14 au 17 février, puis ils envoient leurs listes d’observations à birdcount.org.
 
Il n’y a pas de meilleur temps pour participer, car il y a urgence pour les oiseaux. En effet, les auteurs d’une étude publiée dans la revue Science l’automne dernier révélaient que plus d’un oiseau sur quatre avait disparu au Canada et aux États-Unis depuis 1970, ce qui représente la mortalité de 3 milliards d’oiseaux. Qui plus est, des scientifiques de la société Audubon appréhendent un sombre avenir pour l’avifaune dans le rapport intitulé Survival By Degrees, qui indique que près des deux tiers des espèces de l’Amérique du Nord pourraient disparaître sous l’effet des changements climatiques. Ailleurs dans le monde, les oiseaux sont confrontés à des déclins et des menaces comparables. Compter les oiseaux pour la science est un geste simple qu’on peut faire pour protéger la faune aviaire et ses habitats.

« Pour savoir où se trouvent les oiseaux et comment évoluent leurs populations, nous avons besoin de l’aide de tous, affirme Marshall Iliff, du Cornell Lab of Ornithology, un des responsables du portail eBird, où sont recueillies les données du GDOF. Sans ces données, les scientifiques n’auront pas suffisamment d’information pour déterminer où se produisent les déclins des effectifs. »

Caspian Tern Sterne caspienne. Photo : Sharon Milligan, Mississippi, GDOF de 2019.

Comme il y a plus de 10 000 espèces d’oiseaux dans le monde, le plus de gens possible doivent mettre la main à la pâte pour observer les oiseaux dans les cours arrière et les quartiers ainsi que dans les parcs des banlieues, les zones sauvages et les villes.

« Les oiseaux sont importants, car ce sont d’excellents indicateurs de la santé de nos écosystèmes, précise Chad Wilsey, scientifique en chef par intérim à la National Audubon Society. Participer au Grand dénombrement des oiseaux de février est la façon la plus facile et la plus efficace d’aider les scientifiques à déterminer comment notre climat en évolution peut influer sur l’avifaune du monde. Partout sur la planète, les gens sont plus soucieux de protéger l’environnement et s’inquiètent des changements qu’il subit. Les mauvaises nouvelles abondent, mais en seulement 15 minutes, vous pouvez faire partie d’une solution de portée mondiale à la crise que traversent les oiseaux et les humains. »
 
Bird watchersPhoto : Ruben Marchena, Floride,
GDOF de 2019.
Pendant le GDOF de 2019, des observateurs de plus de cent pays ont fourni plus de 210 000 listes d’observations d’oiseaux appartenant au nombre record de 6850 espèces, soit plus de la moitié des espèces connues du monde. Les données des dénombrements deviennent de plus en plus utiles, car elles révèlent les tendances sur de nombreuses années outre les fluctuations normales des effectifs sur de courtes périodes.
 « Il peut arriver que nous nous sentions impuissants face aux problèmes environnementaux, confie Steven Price, président d’Oiseaux Canada. Le Grand dénombrement des oiseaux de février donne l’occasion à tous les amateurs de la faune ailée d’apporter leur soutien et aussi de faire participer leurs proches et leurs amis, quel que soit leur degré d’habileté, à un effort commun de conservation. Sortez! Amusez‑vous! Et soyez certains que vous aidez les oiseaux et la nature! »

Pour en savoir davantage sur la façon de participer au Grand dénombrement des oiseaux de février, rendez-vous à birdcount.org.

Le Grand dénombrement des oiseaux de février est un programme conjoint du Cornell Lab of Ornithology et de la National Audubon Society, dont Oiseaux Canada est le partenaire canadien. Au Canada, il est rendu possible en partie grâce au soutien du commanditaire fondateur, Wild Birds Unlimited.
 
# # #

Note pour les rédacteurs – Visionnez les images des gagnants du concours de photos 2019 du GDOF. S’il y a un gagnant dans la région que vous desservez, faites-nous savoir si vous souhaitez recevoir une copie de sa photo pour publication sur le Web ou sur support imprimé (sous réserve dans ce dernier cas que la résolution de l’image est suffisamment élevée). Téléchargement d’images faisant partie du présent communiqué (à noter que le texte dans la photo du Cardinal rouge est en anglais).
Autres photos d'oiseaux disponibles dans la salle de nouvelles du GDOF (texte en anglais).

Personnes-ressources :
• Pat Leonard, Cornell Lab of Ornithology, 607 254-2137, pel27@cornell.edu
• Andrew Coughlan, Oiseaux Canada, 418-649-6062, acoughlan@oiseauxcanada.org
• Nicolas Gonzalez, Audubon, 212 979-3068, nicolas.gonzalez@audubon.org
À propos du Cornell Lab of Ornithology
Le Cornell Lab of Ornithology est un organisme sans but lucratif dont on peut devenir membre qui a pour mission d’interpréter et de préserver la diversité biologique de la Terre par la recherche, l’éducation et la science participative axées sur les oiseaux. Visitez le site Web de l’organisme : birds.cornell.edu.
 
À propos d’Audubon
La National Audubon Society protège les oiseaux et leurs habitats dans l’ensemble des Amériques au moyen de la science, de mesures de promotion et de sensibilisation, de programmes éducatifs et de la conservation sur le terrain. Les programmes d’Audubon destinés aux États ainsi que les centres de la nature, les sections et les partenaires d’Audubon ont une portée inégalée qui atteint des millions de personnes chaque année dans le but d’informer, d’inspirer et d’unir les différentes collectivités dans l’action en matière de conservation. Depuis 1905, la vision d’Audubon est celle d’un monde où les humains et les espèces sauvages s’épanouissent. Audubon est un organisme sans but lucratif. Pour en savoir davantage : Audubon.org et @audubonsociety.
 
À propos d’Oiseaux Canada
Oiseaux Canada, autrefois appelé Études d’Oiseaux Canada, est le chef de file des organismes de bienfaisance voués à l’étude et à la conservation des oiseaux au Canada. Oiseaux Canada mène des programmes scientifiques dans les 13 provinces et territoires du pays ainsi que des programmes de recherche de portée internationale. Près de 60 000 citoyens scientifiques appuient le travail d’Oiseaux Canada chaque année. Pour en savoir plus : oiseauxcanada.org.