Copy
Numéro  Juillet 2016

 

Bienvenue à FertiNews. Comme toujours, nous sommes ravis de vous mettre à jour sur les informations utiles sur les prix régionaux et internationaux, les tendances du marché ainsi que les nouvelles et évènements à venir dans l’industrie des engrais. Nous vous souhaitons bonne lecture de ce numéro!

Laissez vos commentaires | Abonnez-vous gratuitement | Lire la version en anglais


Résumé des Prix de Vente en Détail des Engrais en Afrique de l’Ouest - Juin 2016
Prix de Marché (com) |  Prix Subventionnés (sub)

 
Produit (US$/ton)
Type
BFA
CIV
GHA
MAL
NGA
SEN
TGO
NPK
15-15-15
com
661
542
592 613 470 437 444
sub
 
 
434 373   254 275
NPK
20-10-10
com
 
  502
 
484
 
 
sub
 
 
434
 
 
 
 
NPK
6-20-10
com
 
 
 
 
  366  
sub
 
 
 
 
 
209
 
Urea
46-0-0
com
588
516 561 517 472 492  
sub
 
 
408 373   275  
 

 

Commentaires:
En Côte d’Ivoire, les ventes se sont améliorées au mois de Juin 2016 par rapport au mois de Mai. Ainsi les engrais NPK 15-15-15 + 6S + 1B et l’urée se sont mieux vendus dans la région du Nord. L’engrais NPK 15-15-15 s’est bien vendus dans la région du Nord et du Centre-Ouest. Enfin dans les régions de l’Est, du Sud-Ouest et de l’Ouest du pays les ventes ont été meilleures pour l’engrais  NPK 0-23-19. Les pluies ont démarré dans tout le pays et sont intenses actuellement. En zone coton, l’urée et le NPK 15-15-15 + 6S + 1B octroyés à crédit aux paysans continuent d’être revendus par certains bénéficiaires sur le marché parallèle à des coûts sensiblement égaux que les produits commerciaux. Ainsi les prix de l’urée commerciale et de l’urée octroyés à crédit aux paysans et revendu sur le marché parallèle variaient entre 14,500 et 16,000 FCFA.
Par rapport au mois de Mai au Burkina Faso, les ventes se sont améliorées dans les régions du Centre-Ouest et du Sud-Ouest pour les engrais NPK 14-23-14 de même que pour les engrais NPK 15-15-15 dans les régions du Centre et du Nord du pays. Par contre la tendance des ventes est restée inchangée pour les engrais NPK 14-23-14 dans les régions de l’Est et pour l’urée dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest du pays. Le prix de l’urée commerciale était entre 17,000 FCFA et 18,000 FCFA le sac de 50 Kg, l’engrais céréales NPK 15-15-15 est vendu à 19,000 FCFA le sac de 50 Kg et le prix du NPK 14-23-14 variait entre 19,000 FCFA et 20,000 FCFA.
Au Mali, la tendance des ventes est restée inchangée par rapport au mois de Mai 2016 pour les engrais DAP, NPK 15-15-15, NPK 17-17-17 et l’urée dans la région Centre du pays. Le prix de l’urée commerciale variait de 12,500 FCFA à 18,000 FCFA le sac de 50Kg, le prix des engrais céréales NPK 15-15-15, NPK 16-16-16 et NPK 17-17-17 de 17,500 FCFA à 20,000 FCFA le sac de 50Kg, le prix de l’engrais NPK 16-24-12 de 16,500 FCFA à 18,000 FCFA le sac de 50Kg et le prix de l’engrais DAP de 17,000 FCFA à 22,000 FCFA le sac de 50Kg.
Dans la zone Sud du Sénégal (région de Ziguinchor, Sédhiou, Kolda), les premières pluies ont été enregistrées. Le riz est la principale culture vivrière et le sésame, l’arachide et l’arboriculture etc… sont les principales cultures de rente. Dans cette partie du pays, les producteurs ont commencé leurs activités culturales. Il faut cependant noter que malgré le début de l’hivernage dans cette zone, les commandes auprès des fournisseurs ne sont pas encore importantes par rapport au mois précédent. Dans la plupart des boutiques dans le Centre, est, observée une légère baisse (de 1000 à 500 FCFA)  sur le sac de 50 kg du prix de l’engrais NPK 6-20-10.
Au Nigéria, la hausse des prix des engrais a été encore observée plus précisément dans la zone Sud, suivant la tendance de Mai. Cette fois-ci, les fournisseurs se plaignent du manque de forex de sources officielles et sont obligés de s’approvisionner sur le marché parallèle qui est plus de 50% supérieur à ce qui est relative au taux d’escompte officiel de la Banque Centrale du Nigeria. Les Etats Kaduna, Bauchi, Kano et Jigawa ont acheté des engrais et les vendent à des prix attractifs, forçant ainsi les prix  à réduire dans la zone Nord par rapport à la zone Sud du pays.
 
 

   

Prix Internationaux des Engrais - Juin 2016

 

Produit (US$/tonne, FOB, en vrac)
Mar '16
Avr '16
Mai  '16
Jui '16
Urée (granulée, Golfe Arabique) 231 234 202 188
Urée (granulée, Indonesie/Malaisie) 207 214 216 214
Sulfate d'Ammonium  (Chine) 110 108 108 105
DAP (Mer Baltique/ Mer Noire) 352 338 329 277
MAP (Maroc) 370 361 348 345
TSP (Tunisie) 315 313 294 281
KCL (Israël) 239 240 232 228
SOP (€, Europe du Nord- Ouest)
500
494 488
452
NPK 16-16-16 (ex URSS)
322
318  315   290
 
Source: Argus FMB

Commentaires:
Azote : À l’Est de Suez, les échanges spot sont  limités et les prix sont relativement stables. L’urée chinoise se vendait à environ 201 $ / t FOB à la fin du mois de Juin. Les stocks dans les ports sont estimés à environ 300-400,000t, mais il y avait encore une ou deux cargaisons à charger pour l'Inde dans son dernier appel d'offres, ce qui a créé la rareté du produit. Les prix en Afrique du Nord variaient  encore  dans la baisse - $ 190s / t FOB. Les offres élevées algériens - $ 190 / t FOB ne sont pas acceptées pour le chargement de fin Juin. Les offres égyptiennes étaient toujours supérieures à 190 $ / t FOB, mais AbU Qir a mis au rebut un appel d'offres après avoir reçu des offres à 180 $ / t FOB. Les producteurs en Egypte  sauront bientôt la situation de l'approvisionnement en gaz pour le mois de Juillet - dépendant de combien est rendu disponible aux usines, d'autres exportations sont probables.
D'autre part, ayant négocié la vente de 20,000t pour l'Amérique du Sud, l’usine Indorama chargera la première cargaison d'exportation d’urée granulée dans sa nouvelle usine à Port Harcourt au Nigeria en Juillet.  Son bateau est capable de charger jusqu'à 8000 t / jour. L'usine a atteint une production de 4,000t / jour en début Juin et fonctionne normalement.
Phosphate : Globalement, le marché des phosphates continue d’être un marché latéral. Cependant, la liquidité continue avec près de 500,000t DAP/MAP vendus au cours de la fin du mois de Juin. La Turquie et l’Argentine ont également réservé de nouvelles cargaisons. À l’Ouest de Suez, OCP a fait une vente directe de DAP/MAP à l’Argentine autour de 350 $/t  et a placé le MAP supplémentaire au Brésil à des niveaux qui prévalent. EuroChem a rapporté aussi au Brésil, d'importantes ventes dans les mois de Juin-Juillet à 350 $/t. La volatilité des taux de change et une forte baisse de la valeur de la Livre Sterling par rapport au Dollar américain sont les plus grands défis à court terme pour les importateurs et vendeurs d'engrais à la suite du vote du Royaume-Uni pour quitter l'Union Européenne. Les Vendeurs ont commencé à retirer des offres dans la période précédant le référendum du 23 Juin et sont restés inactifs sur le marché dus au vote initié par  un regain de volatilité sur les marchés monétaires.
Potasse : Après une attente de six mois, le marché mondial de la potasse a obtenu son premier prix de référence de l’année. Belarus BPC a accepté de fournir le premier importateur indien IPL avec 700,000t de KCL à 227$/t dont 180 jours de crédit pour le terme du contrat 2016-17, ce qui représente une baisse de 105 $ / t sur ​​le prix global de l'année dernière. Les livraisons ont commencé à partir du 1er Juillet 2016 et se poursuivront jusqu'à la fin du mois de Juin 2017. Depuis 10 ans, ce prix constitue le plus faible du contrat indien et certains fournisseurs, comme Uralkali et Canpotex, ont déclaré qu'ils ne sont pas prêts à l’accepter. Vue la pleine confirmation d’un contrat, il reste à savoir pendant combien de temps ils maintiendront cette décision. OCP a réservé 20,000t de KCL standard de BPC à un prix non divulgué en fin Août / début Septembre. OCP demande environ 60,000t au total pour la livraison du troisième trimestre... Plus d'informations
 

Cliquez ici pour accéder au rapport de ArgusFMB sur Les Engrais en Afrique Sub-Saharienne: Ressources, Marchés, et Logistiques
 


Augmenter l’utilisation des engrais minéraux en Afrique subsaharienne est-elle une proposition rentable ? – La preuve du Nigeria
 
L’utilisation d’engrais minéral est considéré comme faible en Afrique et plusieurs raisons ont été évoquées pour expliquer ce phénomène. Il s’agit de la disponibilité limitée des intrants, les marchés inappropriés, le manque de connaissances agronomiques et d’économie d’échelle d’approvisionnement ainsi que le niveau élevé des risques et des contraintes de crédit. Lisez  ce rapport de la Banque mondiale publié en Février 2015 pour obtenir plus de détails sur les problèmes et leurs solutions. Cliquez ici  pour télécharger le document (PDF, en anglais)
 

Tropic Agro Chem (TAC)

Tropic Agro Chem (TAC) est une société de droit burkinabè, spécialisée dans la commercialisation et la distribution d’engrais, de semences agricoles, de produits phytosanitaires et de matériels agricoles. Créée en 2006, avec un personnel dynamique composé d'ingénieurs, de techniciens et d'agents de maîtrise, TAC a fait du chemin pour se retrouver parmi les leaders de l'agrobusiness dans la sous-région. Présente sur le marché de l’engrais burkinabè depuis près de dix (10) ans, TAC dispose d’une grande expérience dans la distribution de ses produits et s'impose aujourd'hui comme l'un des meilleurs acteurs de la révolution verte dans la sous-région Ouest Africaine... Voir le site web de Tropic Agro Chem 
 
 
 

Les États membres de la  CEDEAO partagent des expériences sur l’adoption et la mise en œuvre des réglementations régionales harmonisées

Quarante-trois représentants des organismes de réglementation publique des engrais en Afrique de l’Ouest se sont réunis lors d’un atelier régional à Abuja pour partager des connaissances et expériences sur les processus d’adoption et de mise en œuvre de la réglementation des engrais régionale harmonisée dans leurs pays membres respectifs de la CEDEAO. La réunion de deux jours qui s’est tenu les 21 et 22 Mai 2016, a été organisée conjointement par le Programme Ouest Africain des Engrais financé par l’USAID et le Ministère de l’Agriculture et du Développement Rural de la Commission de la CEDEAO... Lire la suite (PDF, en anglais)
 

La fertilité des sols en Afrique


Cette vidéo de 2SCALE, un projet de l’IFDC (Centre International pour le Développement  des Engrais), explique l’importance de combiner des ressources organiques, des engrais minéraux et des variétés améliorées de façon adaptée aux conditions locales. Des cas pratiques tirés de diverses zones agro-écologiques du Mali, Niger, Nigéria, RD Congo, Burundi et Kenya sont présentés.

Rejoignez-nous sur


Dans l’actualité 


Cote d’Ivoire : (7 – 9 Juin 2016) -  Pour la première fois, AfricaFertilizer.org en collaboration avec le Programme Ouest Africain des Engrais de l’USAID a organisé un atelier conjoint pour les représentants du Burkina Faso, la Côte d' Ivoire, le Mali et le Sénégal. L'atelier qui a eu lieu en Côte d' Ivoire du 7 au 9 Juin 2016 était de valider les statistiques sur les engrais de l’année 2015 pour les quatre pays  Cliquez ici pour telecharger le rapport
 
Mali : (1er  Juillet 2016) - L’Observatoire du Marché Agricole (OMA) a organisé un atelier de validation sur le thème « Diagnostic sur le secteur des intrants agricoles et le cadre légal des intrants au Mali : cas des engrais». L’atelier a examiné l’état des lieux des engrais au Mali, les règles régissant le contrôle de qualité et la commercialisation des engrais dans l’espace UEMOA/CEDEAO… Lire la suite

Nigéria : (28 Juin 2016) - les usines de production d’engrais comme Superphosphate Fertilizer and Chemicals Limited, Fertilizer and Chemicals Limited, Indorama Petrochemical Plant et TAK se sont associés pour produire des engrais convenable aux sols nigérians Lire la suite
 
Nigéria : (14 Juin 2016) - Le gouverneur Aminu Waziri Tambuwal a annoncé que le gouvernement de l’Etat de Sokoto a subventionné le prix des engrais de 70% afin de permettre d'accroître la production des agriculteurs…  Lire la suite
 
 
 

CLIQUEZ ICI  POUR PLUS D'INFORMATIONS



Agenda
___________________________
 

Comment Relier les Agriculteurs aux Marchés en Afrique
Date: 5 - 9 Septembre 2016
Lieu: Abidjan, Côte d'Ivoire
Organisée par IFDC
Participez à cette formation de 5 jours, en français, destinée aux professionnels du secteur privé et public ayant un intérêt particulier pour les liens entre les agriculteurs et les marchés… Lire la suite


Engrais Afrique Agro-industrie 2016
Date: 10 – 12 Octobre 2016
Lieu: Dar es Salaam, Tanzanie
Organisé par AFAP en collaboration avec le CRU

L’événement mettra l’accent sur le rôle des engrais dans l’agro-industrie africaine et comment l’industrie agricole africaine peut travailler avec des partenaires internationaux afin de renforcer et améliorer sa production... Lire la suite
 

 




Inscrivez gratuitement votre entreprise sur le Répertoire Africain des Engrais ARGUS
 
Argus en partenariat avec IFDC a mis en place un annuaire des acteurs clés du secteur des engrais en Afrique pour permettre aux entreprises du monde entier de développer  des affaires en Afrique.
 
Cliquez ici pour remplir ce bref formulaire d’inscription et ajouter votre entreprise au plus de 800 entreprises déjà inscrites

 
 
 
À Propos du Programme  Ouest Africain des Engrais
Le Programme  Ouest Africain des Engrais financé par l'USAID est un projet de 5 ans qui vise l'amélioration durable de la productivité agricole par l'augmentation de la disponibilité régionale et à une utilisation apppropriée d'engrais de qualité en Afrique de l'Ouest. 

À Propos de AfricaFertilizer.org
AfricaFertilizer.org est une initiative  globale qui facilite l'échange d'informations sur la fertilité du sol, les engrais, et les bonnes pratiques agricoles en Afrique 
Nos Contacts
IFDC (NWAFD)
PMB CT 284 Cantonments
Accra
Ghana
Tel: +233 560-027917/18
www.ifdc.org
Email: info@africafertilizer.org