Copy
Numéro  Décembre 2016

 

 
Bienvenue à l'édition de Décembre 2016 du bulletin Actu-Engrais. Les vacances approchant à grands pas, nous souhaitons à tous nos lecteurs de joyeuses fêtes de Noel et vous souhaitons une bonne année 2017. 
Nous vous rappelons également que les inscriptions de la 8ème conférence Argus FMB Africa Fertilizer 2017 sont en cours. Inscrivez-vous en ligne pour la conférence dès maintenant.
Comme toujours, nous sommes ravis de vous servir ! Bonne lecture !

Laissez vos commentaires | Abonnez-vous gratuitement | Lire la version en anglais


Résumé des Prix de Vente en Détail des Engrais en Afrique de l’Ouest - Novembre 2016
Prix commercial (com) |  Prix Subventionné (sub)

 
Produits (US$/tonne)
Type
BEN
BFA
CIV
GHA
MAL
NGA
SEN
NPK
15-15-15
com
395 570 532 564 555 455 442
sub
 
440   432   250 247
NPK
23-10-5
com
 
585   564  
 
 
sub
 
 
 
423
 
 
 
DAP
18-46-0
com
 
758     629   538
sub
 
 
 
 
 
 
 
Urée
46-0-0
com
395 544 516 531 492 475 534
sub
 
414   398   448  
 


 

Commentaires:
Bénin: Il n’y a eu aucun changement des prix de détail des engrais au Bénin en novembre par rapport à octobre. Les principaux engrais étaient : NPK 14-23-14 + 5S + 1B et urée pour coton, et NPK 15-15-15, urée et KCl pour les céréales (maïs et riz)
 
Burkina Faso : Les ventes ont continué de chuter de mi-Octobre à mi-Novembre. Cette situation a été attribuée à la fin de la saison pluvieuse marquant le début des récoltes. L’urée, le NPK 15-15-15 et le NPK 14-23-14 sont restés les engrais les plus achetés au cours de cette période. Les espoirs des revendeurs restent tournés sur la saison sèche. Pour la quasi-totalité des revendeurs, les stocks disponibles dans les magasins ne seront pas renouvelés avant le début des ventes de contre-saison.
 
Côte D’Ivoire : La tendance générale des ventes a été à la baisse par rapport au mois d’Octobre pour le NPK 15-15-15, l’urée et le NPK 12-22-22. Les ventes ont été plutôt à la hausse pour l’engrais cacao NPK 0-23-19 et stables pour le Nitrabor. Le marché des engrais a connu un ralentissement dans la zone Nord, où les producteurs sont à l’étape de la récolte des céréales. De petites quantités d’engrais ont été vendues pour les besoins des cultures maraichères. Dans la zone Sud, Est et Sud-Ouest, les producteurs de cacao ont maintenant des liquidités grâce à la vente des fèves de cacao et ont lancé leurs commandes d’engrais cacao NPK 0-23-19 auprès des revendeurs. Au vu de la faible demande, des revendeurs ont arrêté leurs approvisionnements en urée, comme cela a été le cas à Méagui.
 
Ghana: Le programme de subvention des engrais pour 2016 a pris fin ce mois-ci selon le ministère chargé de sa mise en œuvre. Selon les revendeurs, certaines des entreprises participantes avaient déjà retiré des subventions de leurs produits. Certains magasins ont des stocks d'engrais qui seront vendus au début de la prochaine saison agricole.
 
Mali : La tendance générale des ventes n’avait pas évolué par rapport au mois d’Octobre sur le marché des engrais commerciaux. Le marché de l’engrais a été calme et le volume des rares échanges est resté modeste et majoritairement imputable aux achats de NPK 15-15-15 et d’urée en prévision de la campagne de pomme de terre (région de Sikasso). De petites quantités d’engrais ont été aussi mobilisées pour le maraichage. Les regards des revendeurs sont portés sur la période de Janvier concernant la culture du riz en contre saison qui devrait tirer à la hausse le volume des engrais achetés. Les sociétés d’engrais ont commencé à distribuer chez leurs différents représentants les engrais commandés par la CMDT (Compagnie Malienne de Distribution de Textile).
 
Senegal : Le marché de l’engrais a continué de perdre son dynamisme dans la plupart des zones agro-écologiques du Sénégal. Cette baisse d’intensité a toujours été liée à la fin de la saison pluvieuse et à la maturité des cultures dans la majorité des zones de production. Cependant l’urée est restée dominante en terme de volume de ventes.
 
Nigeria: Contre toutes attentes, le prix de l'urée a augmenté de 14 %. Les mélangeurs ont attribué entre autre cet effet aux taux de change du dollar sur leur achat de gaz. Dans les zones où le système d'emprunt Anchor et quelques opérations du GES étaient menés (12 États), l'engrais qui était à l’origine subventionné, s'est retrouvé sur le marché libre, entrainant  les prix à la baisse, proches des coûts de production. Les prix des mélanges NPK qui étaient vendus pour environ 10 000 NGN par sac de 50 kg en octobre ont baissé à travers le pays du fait d'une demande en forte baisse.
 

   

Prix Internationaux des Engrais -Novembre 2016

 

Produit (US$/tonne, FOB, en vrac)
Aug
'16
Sep
'16
Oct
'16
Nov
'16
Urée (granulée, Golfe Arabique) 187 187 198 226
Urée (granulée, Indonesie/Malaisie) 205 201 205 224
Sulfate d'Ammonium  (Chine) 102 98 95 96
DAP (Mer Baltique/ Mer Noire) 341 333 325 311
MAP (Maroc) 343 344 344 342
TSP (Tunisie) 278 278 278 278
KCL (Israël) 225 227 224 223
SOP (€, Europe du Nord- Ouest) 445 445 438 435
NPK 16-16-16 (ex URSS)  290 270 261 253
 
Source: Argus FMB

Commentaires:
Azote : En Novembre l’Inde a douché l’enthousiasme des marchés ce qui a mis fin à la hausse des prix. Sur le marché de l’urée, la troisième semaine de l'euphorie de Novembre s'est achevée au cours de la quatrième semaine prouvant encore que le remède aux prix élevés sont des prix élevés. La hausse de 40 $ par tonne a engendré sa propre chute du fait de l’appel d’offre d’urée en Inde.  Parallèlement à une baisse inquiétante des ventes en Inde, la hausse des prix a suffi à persuader le gouvernement indien de supprimer l'appel d'offre de STC et de rendre 800 000 tonnes d'urée aux fournisseurs.
Bien qu'une grande partie de cette urée ne se retrouve pas sur le marché libre, le mouvement a été suffisant pour provoquer une forte inversion des prix dans plusieurs pays, notamment aux États-Unis et au Brésil. Le marché américain semble en manque d'urée au printemps 2017 et devra importer considérablement de janvier à mars. Les acheteurs européens et turcs doivent également acheter pour le printemps. À l'exception de l'Iran, les producteurs d'urée granulée du monde entier étaient bien placés pour le mois de décembre, ayant vendu la majeure partie de leur production. Les revendeurs ont pris des positions longues et ont eu intérêt à maintenir les prix.
 
Phosphate : Les prix du DAP chinois sont restés fermes face à la demande quasi inexistante en DAP, en particulier sur le sous-continent indien. Les producteurs chinois sont restés prudents, ayant des taux d’utilisation plus bas, des coûts de production élevés et quelques opérations sur le marché intérieur. Il n'y avait aucune pression au niveau de l'exportation. Cependant, l'un des piliers de la récente hausse des prix avait été la forte demande de la fin de saison au Pakistan, mais ces besoins avaient été satisfaits par une vente supplémentaire par Ma'aden à Engro aux 320 $ / T CFR, annoncée au cours de la quatrième semaine de Novembre, de. Avec l'Inde toujours absente en raison d'un ensemble de circonstances de plus en plus complexes - stocks élevés, une mousson incertaine, un affaiblissement de la roupie et un manque de crédit agriculteur - les prix chinois semblaient élevés, mais sans réalisation à ces niveaux de fob.
 
Potasse : Le marché est resté stable au cours de la quatrième semaine de novembre, les prix dans les principales régions restant inchangés, à l'exception d'une baisse de 2 $ US / t aux États-Unis. La demande a continué de baisser au Brésil et aux États-Unis, et les prix en Asie du Sud-Est ont été perturbés par les fluctuations rapides des taux de change par rapport au dollar américain. Au cours de la quatrième semaine de novembre, BPC a signé un mémorandum de coopération pour fournir à la filiale chinoise CNOCC CNCCC 500 000 t / an de potasse pendant trois ans, à compter de l'année prochaine. Les prix n'ont pas été discutés, et l'accord était plutôt une déclaration politique qu'un contrat ferme. Mais l'annonce vient à un moment où l'intérêt des fournisseurs est déjà tourné vers les négociations de contrat de 2017 avec le consortium chinois d'acheteurs, dont CNOOC fait partie. PotashCorp réduira la production de MOP dans trois petites mines de la Saskatchewan en 2017 pour ajuster l'augmentation de la production de son usine agrandie de Rocanville. La mine de Lanigan de 3,8 millions de t / an de l'entreprise va réduire sa production pendant six semaines en janvier 2017, tandis que la mine d'Allan de près de 4mn t / an réduira la sienne pendant 12 semaines à compter de février 2017.
 Plus d'informations


 

 
Le Marché des Engrais le plus Cher au Monde : l’Afrique Subsaharienne
 

Cet article publié en décembre 2016 donne un aperçu du marché des engrais en Afrique subsaharienne et les raisons pour lesquelles il est le marché le plus cher au monde. Il est indiqué dans un rapport publié par le World Fertilizer Outlook de la FAO que dans toutes les régions du monde, l'Afrique subsaharienne connaîtra la croissance la plus rapide de la demande d'engrais. Pour répondre à cette demande croissante, les secteurs public et privé doivent investir dans la production régionale et réduire les coûts de transport. Ces investissements réduiront le coût des engrais et augmenteront leur utilisation. 

Cliquez ici  pour lire plus (en anglais)
 



La Société FERTINAGRO

FERTINAGRO est une compagnie pionnière dans la fabrication de fertilisants en Espagne. À travers ses filiales commerciales, FERTINAGRO à la possibilité d’offrir ses biens et services sur trois continent : l’Europe, l’Afrique et l’Amérique. FERTINAGRO dispose de 17 usines qui produisent environ 2 millions de tonnes par an. Parmi ses services, FERTINAGRO propose des solutions pour améliorer les engrais de mélange en Afrique de l’Ouest telles que :
  • DURA-U : à mélanger avec l’urée prévenant le lessivage et la volatilisation.
  • GAMME MULTIPHOS: phosphates spécifiques pour les sols acides.
  • DURA-P : à mélanger avec des phosphates, prévenant le verrouillage
  • BLENDCOAT: agents de revêtement spécifiques avec des humates très efficace
Visitez le site web de FERDINAGRO
 
 

« Le Coq Chante » : Système de Riziculture Intensive à Bama, Burkina Faso
 


LE COQ CHANTE est un reportage audio réalisé par Sayouba Traoré portant sur l’adaptation du système de riziculture intensive au Burkina Faso, plus précisément à Bama. À travers ce reportage on apprend que les riziculteurs de la région de Bama sont satisfaits du système qui leur permet de doubler leur récolte chaque an.

Rejoignez-nous sur


Dans l’actualité 


Mali: (30 Novembre 2016) - malgré une production record de céréales, les revenus peinent à décoller... Lire la suite
 
Nigeria: (4 Décembre 2016) - Le secteur agricole nigérian a reçu un gros coup de pouce lorsque le Groupe Dangote et le Groupe OCP du Maroc ont signé un accord pour stimuler la production d'engrais et les entreprises dans le pays... Lire la suite
 
 

CLIQUEZ ICI  POUR PLUS D'INFORMATIONS



Agenda
___________________________


Huitième Conférence Argus FMB Engrais Afrique 

Date: 15-17 Février 2016
Lieu: Afrique du Sud
Organisée par Argus FMB


Rejoignez-vous à un groupe représentatif d’intervenants, y compris les chefs de gouvernement, les bailleurs de fonds, les ONG, les distributeurs régionaux et les producteurs mondiaux pour discuter sur «Améliorer l'accès et l'augmentation de la consommation d'engrais et établir des partenariats significatifs de la chaîne d’approvisionnement en Afrique». Inscrivez-vous en ligne dès maintenant ! Lire la suite
 


Inscrivez gratuitement votre entreprise sur le Répertoire Africain des Engrais ARGUS
 
Argus en partenariat avec IFDC a mis en place un annuaire des acteurs clés du secteur des engrais en Afrique pour permettre aux entreprises du monde entier de développer  des affaires en Afrique.
 
Cliquez ici pour remplir ce bref formulaire d’inscription et ajouter votre entreprise au plus de 800 entreprises déjà inscrites

 
 
 
À Propos du Programme  Ouest Africain des Engrais
Le Programme  Ouest Africain des Engrais financé par l'USAID est un projet de 5 ans qui vise l'amélioration durable de la productivité agricole par l'augmentation de la disponibilité régionale et à une utilisation appropriée d'engrais de qualité en Afrique de l'Ouest. 

À Propos de AfricaFertilizer.org
AfricaFertilizer.org est une initiative  globale qui facilite l'échange d'informations sur la fertilité du sol, les engrais, et les bonnes pratiques agricoles en Afrique 
Nos Contacts
IFDC (NWAFD)
PMB CT 284 Cantonments
Accra
Ghana
Tel: +233 560-027917/18
www.ifdc.org
Email: info@africafertilizer.org







This email was sent to <<Email Address>>
why did I get this?    unsubscribe from this list    update subscription preferences
AfricaFertilizer.org · Agricultural Inputs Market Information System for Eastern and Southern Africa · P.O. Box 30772 · Nairobi 00100 · Kenya