Copy
Edition avril 2019

                                            English 
 
                            Click here to read the English version



Actu-Engrais, votre source fiable pour les dernières informations sur le marché des engrais en Afrique subsaharienne, vous souhaite la bienvenue dans son édition de avril 2019!

Des centaines d'acteurs et d'intervenants clés du secteur des engrais en Afrique de l'Ouest ont convergé les 24 et 26 avril 2019 à l'hôtel Sarakawa à Lomé, au Togo, pour le Forum des engrais en Afrique de l'Ouest (WAFF).

Organisé par Argus en collaboration avec l’Association des professionnels des engrais en Afrique de l’Ouest (WAFA), le WAFF a fourni une plate-forme importante à environ 200 personnes de plus de 30 pays représentant tous les maillons de la chaîne d'approvisionnement des engrais, les producteurs mondiaux, les développeurs de technologies et les investisseurs du monde pour se rencontrer, interagir, obtenir les dernières informations sur le marché, ainsi que discuter des problèmes affectant le secteur et des solutions viables. Voir les photos du forum.

Du 27 au 31 mai 2019, se tiendra une formation internationale sur le thème Fournir des Formules de Fertilisation Equilibrée des Cultures aux Petits Producteurs à Accra, au Ghana. La formation internationale d'une semaine est organisée par l'IFDC. Le programme formera des responsables gouvernementaux, des pédologues, des agronomes, des chercheurs, des producteurs d’engrais et des mélangeurs, ainsi que des donateurs désireux d’investir dans la productivité agricole sur le thème susmentionné. Cliquez pour vous inscrire

En avril 2019, les Groupes de Travail Techniques sur les Engrais (GTTE)  du Kenya et de la Tanzanie se sont réunis à Arusha, en Tanzanie, et ont validé les statistiques de 2018 sur les engrais pour le Kenya et la Tanzanie.


       
    
Détendez-vous en lisant Actu-Engrais!


Laissez vos commentaires | Abonnez-vous gratuitement 


CONSOMMATION APPARENTE D'ENGRAIS AU KENYA ET EN TANZANIE
 
Il y a eu une augmentation de 34% de la consommation apparente totale d'engrais au Kenya de 2016 à 2017 et une diminution de 32% de 2017 à 2018. Cette diminution était en grande partie imputable aux stocks de report de l'année précédente.

En Tanzanie, la consommation apparente totale d'engrais a augmenté de 5% entre 2016 et 2017 et de 25% entre 2017 et 2018. L'un des principaux facteurs de cette augmentation est le système d'approvisionnement en gros (BPS) d'urée et de DAP qui est actuellement en cours d'exécution dans le pays.


         

 

 

Résumé des Prix de Vente en Détail des Engrais - avril 2019


 
AFRIQUE DE L'OUEST

Produit 
Type
BFA
CIV
GHA
MAL
NGA
SEN
NPK
15-15-15
com
600 489 410 541 452 451
sub
    287      
NPK
20-10-10
com
    404   356  
sub
    287      
Urée
46-0-0
com
543 484 387 494 362 531
sub
    268      

Légende : Prix commercial (com) |  Prix subventionné (sub)
Tous les prix sont en USD$/tonne
 

BURKINA FASO : Les producteurs préparent actuellement les plantations pour la saison des pluies et sont très peu présents dans les boutiques. Les agro dealers ont commencé à négocier avec les importateurs les prix des engrais qui commencent à grimper.  . Lire la suite

CÔTE D’IVOIRE : Dans le Nord, la vente des engrais a tourné globalement au ralenti, en attendant le début de la saison culturale. Dans le Sud, les revendeurs ont augmenté leurs ventes avec une demande de l’engrais cacao NPK 0-23-19 + 6.5S + 5MgO + 10CaO qui a commencé à croitre.   Lire la suite

GHANA : Dans le sud du Ghana, les agro dealers se sont approvisionnés avec divers types d’engrais et sont prêts à faire des affaires avec les agriculteurs. Le Ministère de l'Alimentation et de l'Agriculture a continué à former les agents de vulgarisation agricole du secteur sud à la sensibilisation et à la gestion du processus de vente d'engrais aux agriculteurs. La plupart des distributeurs fournissent actuellement des engrais à leurs grossistes et détaillants à travers le pays. Toutefois, le ministère n’était pas satisfait du rythme de distribution par les entreprises d’engrais et a donc chargé les entreprises d’accélérer ce rythme.  Lire la suite

MALI : Le marché des engrais est resté calme et quasi-identique au mois dernier, car les activités agricoles sont terminées. Lire la suite

NIGERIA : Partout dans le pays, les ventes ont augmenté, la demande augmentant progressivement à cause des pluies qui ont commencé à tomber dans la plus grande partie du pays. Dans certaines régions du pays, certains agriculteurs ont déjà commencé à semer tandis que d'autres sont encore en train de défricher leurs terres. En outre, dans la plus grande partie du pays, les mélanges de NPK tels que le NPK 15 15 15 sont encore rares et leur prix augmente, ce qui est attribué à l'interdiction d'importer du NPK. Lire la suite

SÉNÉGAL : Le marché des engrais a été marqué par deux tendances en fonction des zones de production. Dans les zones rizicoles et maraichères, les échanges ont maintenu leur bonne dynamique en cette période où les principales activités agricoles concernent la contre saison chaude de riz (vallée du fleuve Sénégal) et le maraichage (zone des Niayes essentiellement). Par contre dans le bassin arachidier, et en Casamance, les échanges ont restés timides depuis la fin de la campagne agricole. Lire la suite

 


AFRIQUE DE L'EST ET DU SUD

 
Produit  
Type
BDI
KEN
MAL
MOZ
RWA
TAN
UGA
ZAM
NPK
17-17-17
com
  594     740 568 796  
sub
598       632      
DAP
18-46-0
com
  666     832 567 811  
sub
620       542      
Urée
46-0-0
com
  558 576 659 684 493 676 518
sub
532       480     123

Légende : Prix commercial (com) |  Prix subventionné (sub)
Tous les prix sont en USD$/tonne
 

 
BURUNDI : Le prix des engrais continue de baisser car les agriculteurs ont presque terminé les semis. Le premier désherbage a commencé et on s'attend à une augmentation des prix des engrais de couverture tels que l'urée. Lire la suite


KENYA : Les ventes d'engrais ont légèrement augmenté, les agriculteurs se préparant à planter dans l'attente des pluies. Dans la région de la vallée du Rift, dans des villes comme Eldoret, Kitale et Nakuru, les ventes d'engrais ont légèrement diminué par rapport aux saisons précédentes en raison du retard des pluies.Dans la région de l’Est, certains agriculteurs ont déjà acheté des engrais pour les semis mais attendent toujours les pluies.  Lire la suite

MALAWI : Les cultures sont matures en attendant les récoltes dans la plupart des régions du pays, notamment le maïs et le tabac. Les ventes d’engrais ont fortement diminué et les prix sont restés stables. Dans la région du sud, le volume des ventes de NPK est supérieur à celui du CAN et de l’urée. Les agriculteurs sont occupés à préparer leurs terres pour la culture. Dans cette région, de nombreux petits exploitants font 2 cycles par an par rapport aux autres régions. Lire la suite

MOZAMBIQUE : Beira est une région qui a été fortement touchée par le cyclone Idai. Les agriculteurs dans la ceinture verte de Beira ont perdu leurs récoltes et ils sont en train de récupérer. Selon le département de l'agriculture de la province de Sofala, il y a eu des pertes importantes dans les cultures telles que les légumes et le maïs. Dans la province de Tete, le prix des engrais est resté le même. Les engrais sont utilisés sur les pommes de terre, le tabac, les céréales et les légumes. Lire la suite

RWANDA :Il pleut dans la plupart des régions du pays. Les paysans font le désherbage pour le maïs et le riz qui arrivent à maturité dans certains marais de la province de l’Est et du Sud. Dans certaines parties des provinces de l'est et du sud, des invasions d'automne de l'armée ont été enregistrées, mais les agriculteurs ainsi que le RAB et les autorités locales les contrôlent par le désherbage et en utilisant des pesticides. Lire la suite

TANZANIA :Les agriculteurs attendent toujours les pluies en Tanzanie. L'utilisation d'engrais en avril est faible en raison de la pénurie de pluies dans le pays. Lire la suite

OUGANDA : La plupart des agriculteurs ont planté pendant les premières pluies reçues à certains endroits le mois précédent. Cela a été suivi par la saison sèche qui a affecté les cultures. Cette situation a affecté la vente d’engrais dans la plupart des régions du pays car les agriculteurs en achètent généralement quand la pluie tombe.La région du nord n'a pas reçu de pluie, donc les prix des engrais devraient augmenter, avec les engrais CAN et l’urée granulée qui enregistrent une légère augmentation, surtout au niveau de la vente en gros.  Lire la suite

ZAMBIE : Il n'y a pas eu beaucoup d'activité ce mois-ci, les pluies se sont arrêtées dans la plupart des régions du pays, à l'exception de quelques zones dans le nord du pays. Les agriculteurs qui ont cultivé le soja s'attendent à une récolte médiocre car les pluies ont cessé au moment de la floraison et il est impossible d'appliquer des engrais foliaires car le sol est sec, ce qui entraîne un flétrissement. Lire la suite


      Prix moyen de l'urée par pays en avril 2019

         

(Cliquez sur l'image pour voir sur le site AfricaFertilizer.org)


Avertissement: Cette section est publiée par AfricaFertilizer.org (AFO), en partenariat avec le Portail de Sécurité Alimentaire du Sud du Sahara, facilité par l'IFPRI. Toutes les opinions mentionnées ici sont celles de AfricaFertilizer.org et ne sont pas nécessairement représentatives ou approuvées par le Portail de la Sécurité Alimentaire ou IFPRI. Plus d'informations ici sur les sources et la méthodologie utilisées.

 


 

       

 

     

Prix Internationaux des Engrais - avril 2019

 

Produit (US$/tonne, FOB, en vrac)
jan
'19
fév
'19
mar
'19
avr
'19
Urée (granulée, Moyen-Orient) 268 236 237 254
Urée (granulée, Indonesie/Malaisie) 287 263 249 254
Sulfate d'Ammonium  (Chine) 116 111 111 112
DAP (Mer Baltique/ Mer Noire) 409 405 395 382
MAP (Maroc) 443 443 405 396
TSP (Tunisie) 361 360 360 351
KCL (Israël) 296 294 292 289
SOP (€, Europe du Nord- Ouest) 456 458 458 458

Source: Argus Media

Retrouvez plus d'informations et d’analyses sur le marché international sur le site AfricaFertilizer.org

             ​​
             ​​



Publication | Rapport d'atelier GTTE |Ghana, Nigéria|

Au cours des sept (7) dernières années, l’IFDC, à travers AfricaFertilizer.org, a collaboré avec le programme CountrySTAT de la FAO pour produire et diffuser des statistiques officielles fiables et à jour sur les engrais produits, importés, exportés et consommés dans les pays de la sous-région Ouest Africaine.

En mars 2019, AfricaFertilizer.org, en collaboration avec l’Association des professionnels des engrais en Afrique de l’Ouest (WAFA) et CountrySTAT, a organisé un atelier des Groupes de travail Techniques sur les Engrais (GTTE) afin de valider les statistiques sur les engrais pour le Ghana et le Nigéria en 2018. L'atelier s'est tenu à Prampram, au Ghana.

AfricaFertilizer.org, en partenariat avec WAFA et CountrySTAT, vise à améliorer la qualité et la disponibilité des données sur les engrais en termes de production, d'échanges et de consommation afin de permettre aux décideurs de disposer et d'utiliser des données fiables sur les engrais pour la formulation et le suivi des politiques de développement agricole, stratégies sur la sécurité alimentaire, promotion du commerce dans la région de l'Afrique de l'Ouest et au-delà.


Vidéo du mois |10ème Forum Argus Africa sur les Engrais














Rejoignez-nous sur


Dans l’actualité 


AFRIQUE DE L'OUEST: (25 avril 2019) - Engrais: choisir la quantité ou la qualité? 90% des engrais utilisés par les petits producteurs en Afrique de l'ouest viennent du West African Fertilizer Association (WAFA). Moussa Diabaté - Nous voulons faire en sorte que les engrais de qualité puissent parvenir aux paysan oust africains aux meilleurs prix possible et à temps. Lire la suite




MOZAMBIQUE
: (22 avril 2019) - La Saudi Arabian Mining Company (Ma’aden) a signé un accord visant à acquérir la société de distribution d’engrais Meridian ce qui marque la première acquisition internationale du groupe, qui renforce sa part de marché en Afrique. Lire la suite



Afrique: ( 15 avril 2019) - OCP regroupe ses efforts avec l’IFDC au profit des agriculteurs africains. L’Office chérifien des phosphates (OCP) du Maroc a signé un accord de partenariat pluriannuel avec le Centre international de développement des engrais (IFDC) et l’Université polytechnique Mohammed VI (UM6P) pour collaborer à l’ingénierie de nouvelles technologies d’engrais, à l’amélioration des recommandations d'engrais spécifiques au sol, au développement de chaînes de valeur et de systèmes de marché, et la recherche et la mise en œuvre de systèmes d'engrais au profit des agriculteurs africains, ont déclaré les institutions dans un communiqué conjoint. Lire la suite



MALI: (4 avril 2019) - Dans le cadre de la vulgarisation de ses produits auprès de ses partenaires et des paysans, le groupe Eléphant Vert a lancé une série de formations stewardship sur la connaissance et l’utilisation de ses produits bio intrants agricoles. Le coup d’envoi de ces formations a été donné hier au Centre régional d’énergie solaire (CRES) en présence des acteurs de la filière agricole, des représentants des interprofessions maïs, riz, coton, des représentants des directions de l’agriculture et les partenaires du groupe Eléphant vert.
L’agriculture occupe une place de choix dans l’économie malienne. Avec plus de 800.000 exploitants, elle occupe près de 70% de la population et contribue à plus de 40 % la produit intérieur brut (PIB). Lire la suite





CLIQUEZ ICI  POUR PLUS D'INFORMATIONS



Agenda
___________________________

Fournir une nutrition équilibrée aux cultures pour les petits agriculteurs

Date : 27 mai au 31 mai 2019
Lieu : Accra, Ghana
Formation organisée par l'IFDC



L'IFDC organise un atelier pour aider les participants, dans leurs différents rôles, à apporter une nutrition équilibrée des cultures pour les petits exploitants. Les sujets à aborder comprennent le Soil-SMaRT, l'analyse et la cartographie des sols, les politiques et réglementations, l'industrie des engrais, les marchés, etc.
Pour en savoir plus | Inscription



African Green Revolution Forum 2019
Date : 3 septembre - 6 septembre 2019
Lieu : Accra, Ghana
Forum Organisé par AGRA


Le Forum sur la révolution verte en Afrique (AGRF) est un partenariat d’institutions qui s’intéressent à la transformation de l’agriculture en Afrique. Le groupe de partenaires de l’AGRF est composé d’une coalition de 21 acteurs majeurs de l’agriculture africaine, tous centrés sur l’objectif de placer les agriculteurs au centre des économies en croissance du continent. Lire la suite


 


 

 
 

À propos de AfricaFertilizer.org

Depuis 2009, l'Initiative AfricaFertilizer.org contribue au développement d’une agriculture durable et rentable en Afrique grâce à la fourniture régulière d'informations et de statistiques sur le secteur des engrais.  

AfricaFertilizer.org encourage et coordonne des partenariats permettant de produire et diffuser des informations sur les statistiques, les prix, les politiques, les règlementations, les acteurs, ou la structure et la dynamique des marchés internationaux et locaux des engrais.

Ce bulletin est publié en partenariat avec le Portail de la Sécurité Alimentaire de l'Afrique Subsaharienne, financé par la Commission de l'Union Européenne.
 

 

 
En partenariat avec